Primark tisse sa toile

Très attendu par certains stéphanois, ce qui devrait être le moteur d’un Centre 2 entièrement rénové. Primark débarque enfin à Saint-Etienne en ce début d’année 2023.

Alors que Camaïeu a été mis en faillite, que de nombreuses enseignes de prêt-à-porter battent de l’aile, l’Irlandais Primark se porte mieux que jamais, alors qu’il se refuse à vendre en ligne. L’enseigne de vêtements à bas prix va ouvrir sept nouveaux magasins en France, dont deux dans la région en 2023 :  à Saint-Etienne et à Grenoble.

Déjà sur deux niveaux au sein du centre commercial de la Part-Dieu depuis 2015, l’enseigne va s’agrandir à 10 000 m2, pour le plus grand bonheur de la direction du centre commercial dont il constitue désormais « la » plus grosse locomotive. (info lyon-entreprises .com)

L’ouverture de l’Irlandais Primak (D’origine irlandaise, Primark appartient au géant de l’alimentaire britannique Associated British Foods), le 23 octobre 2015, au sein du centre commercial de la Part-Dieu avait constitué un vrai événement : des queues à n’en plus finir sur trois niveaux du centre commercial de la Part-Dieu et des vigiles en grand nombre pour gérer la marée humaine, on ne peut que souhaiter le même enthousiasme pour l’ouverture stéphanoise.

Il est vrai que l’enseigne à bas coup avait vu grand pour son arrivée à Lyon : 3 600 m2 sur deux niveaux. On aurait pu penser que 3 600 m2 de superficie de vente se révélerait suffisant pour la Part-Dieu. En bien non, puisque dans le cadre « d’un plan de développement ambitieux » au niveau national annoncé par sa direction française, Primak dont la superficie atteignait ces derniers temps les 5 000 m2 à la Part-Dieu va carrément doubler sa surface de vente pour passer à 10 000 m2 !

Cette même direction a annoncé qu’il va falloir en sus compter sur la présence de deux nouveaux magasins en Auvergne-Rhône-Alpes : à Saint-Etienne et à Grenoble, des magasins dont la superficie devrait tourner autour de 4 000 m2.

La direction entend continuer à serrer ses prix avec une hausse, limitée à +3% ou +4% maximum qui sera incontournable pour les collections du printemps-été 2023, concède la direction. Mais c’est tout…

Tout est donc prêt à Saint-Etienne et la région aura pour cuisiner Primark à toutes les sauces…