Partager cet article :

Saint-Chamond défend l’Artsakh.
La ville de Saint-Chamond comprend une forte communauté arménienne eta même eu un maire arménien en la personne de Philippe Kizirian.
L’ancien député François Rochebloine reste aussi très actif dans la défense de la cause arménienne. Lors du dernier conseil municipal,le maire LR, Hervé Reynaud, a proposé un vœu demandant au gouvernement de reconnaître l’indépendance du Haut-Karabakh. Malgré des tensions vives entre la majorité et les oppositions de  gauche et du RN, c’est à l’unanimité que ce vœu a été adopté. Il est accompagné d’une subvention de 5000 euros. Ce double geste a été salué par le Rassemblement pour l’Artsakh qui regroupe plusieurs  associations.

Primark. Ce que cache le géant irlandais du bas prix.
En 2013, un immeuble s’effondre dans la banlieue de Dacca, la capitale du Bangladesh. Les secours déblaient les lieux et le bilan est terrible avec  1200 travailleurs morts dans la catastrophe. Ils étaient employés par une société textile locale qui fournissait surtout les marques Mango et Primark. Cette dernière société irlandaise produit des vêtements bas de gamme à des prix très compétitifs. L’enseigne compte une vingtaine de grands magasins en France. A plusieurs reprises, les presses belge et française ont publié des articles sur les mauvaises conditions de travail des salariés. Le turn over est important ainsi que le burn out. Dans la région, le magasin Primark de Lyon attire une clientèle séduite par des tee-shirts à deux euros mais la clientèle ignore les autres enseignes proches. Et  il faudra plusieurs mois avant que l’Irlandais s’installe à Centre Deux, où ,ironie du sort, l’enseigne du magasin CA a pris feu.

Toujours aussi dynamique la JCE !
Née il y a plusieurs décennies, la Jeune chambre économique de Saint-Etienne reste une force de proposition. Les adhérents mettent la
dernière main à un projet pour 2021. Ce projet comprend plusieurs volets : favoriser le développement associatif,  développer l’entreprenariat,  se mobiliser pour l’environnement, mettre en avant les enjeux sociaux et sociétaux, mobiliser les 16 à 29 ans autour du sport et de la culture. Pour promouvoir cet ambitieux programme, la JCE pense organiser à Saint-Etienne une convention nationale avec 600 hôtes dont 120 JCE. La JCE souhaite aussi mettre sur pied « les open days de la jeunesse » et elle recherche des partenaires à cet effet.