Présentation par Laurent Wauquiez du dispositif mis en place dans la Loire pour la campagne de dépistage du Covid-19

Notre campagne sera accessible à tous. Dans la Loire, près de 200 centres de prélèvement participeront à l’opération partout dans le département, dans les villes comme dans les territoires plus ruraux.

Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a présenté, ce vendredi 11 décembre, le dispositif mis en place dans la Loire pour la campagne de dépistage du Covid-19. Cette opération sera organisée entre le 16 et le 23 décembre dans 190 centres de dépistage partout dans le département.

Dans toute la région, les habitants qui le souhaitent pourront se faire dépister gratuitement, facilement, sans ordonnance dans l’un des 1 300 centres de dépistage temporaires mis en place pour l’opération ou dans l’un des 1 300 centres de prélèvement labellisés par la
Région. Plus de 15 000 professionnels de santé et volontaires seront mobilisés pour cette campagne, sans précédent en France. L’objectif est d’offrir une protection supplémentaire aux habitants, avant les fêtes de Noël, pour protéger leur famille et leurs proches.

Ce n’est pas la campagne de la Région, mais celle de tous les acteurs de la région. Cette opération est une action collective, menée en collaboration avec de nombreux acteurs : l’Agence Régionale de Santé, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, les professionnels de santé, les associations et les collectivités locales. Elle est organisée conformément aux recommandations de la Haute Autorité de Santé et à l’arrêté ministériel du 16 novembre 2020.

Tous les tests seront intégrés aux bases de données nationales, le logiciel SI-DEP et Contact Covid.

Dans la Loire, près de 200 centres de dépistage participeront à l’opération, partout dans le département (voir liste en annexe). Chaque habitant disposera d’une solution de dépistage à moins de 20 minutes de son domicile, que ce soit un centre labellisé, un centre temporaire installé dans une commune ou dans un lieu de passages (grandes surfaces ou gares). Dans la Loire, 72 lycées et 7 CFA participeront aussi à l’opération et permettront à leurs élèves, aux enseignants et à l’ensemble du personnel de se faire dépister s’ils le souhaitent (les lycéens mineurs doivent avoir une autorisation parentale accessible sur les espaces numériques de travail des établissements). Des entreprises, comme Nexter, offriront à leurs employés la possibilité de se faire tester. Enfin, des bus itinérants sillonneront le département pour aller tester les habitants dans les zones plus rurales.

Sur chaque centre, il y aura au moins un professionnel de santé. Cette opération a été rendue possible grâce à leur mobilisation. Dans la Loire, la Région a directement mobilisé plus de 300 professionnels de santé : infirmiers, médecins, pharmaciens, kinés et des étudiants rémunérés par la Région.

Pour protéger l’ensemble des praticiens et volontaires engagés dans l’opération, la Région leur fournit des masques chirurgicaux, des masques FFP2, des blouses, des charlottes, des surchaussures, des visières, des gants, etc. C’est un immense défi logistique.

Le dépistage utilisera à la fois des tests PCR – avec un résultat en 24h – et des tests antigéniques, dont la fiabilité a été reconnue par la Haute Autorité de Santé et qui permettent d’obtenir un résultat en 30 minutes. Les tests PCR seront notamment déployés pour tester les lycéens, qui sont souvent asymptomatiques.

Toutes les personnes testées seront sensibilisées, quel que soit leur résultat, à l’importance des mesures barrières. Cette campagne va ainsi jouer un rôle important d’information du public. Un résultat négatif n’exonère en rien le strict respect des gestes barrières.
Un professionnel de santé habilité à le faire sera chargé, dans chaque centre, de délivrer les résultats. Les personnes positives seront ensuite contactées par l’Assurance Maladie pour le traçing et invitées à s’isoler. Si l’isolement demeure une compétence de l’Etat, la Région a alerté les Préfectures afin qu’elles puissent déclencher des procédures adaptées et un partenariat avec la Croix-Rouge a été mis en place pour accompagner les personnes qui auraient des difficultés pour s’isoler.

« Notre campagne sera accessible à tous. Dans la Loire, près de 200 centres de prélèvement participeront à l’opération partout dans le département, dans les villes comme dans les territoires plus ruraux. Personne ne sera oublié, tous les habitants qui le souhaitent pourront se faire tester. Le test n’est pas un remède miracle, mais c’est toujours une protection supplémentaire pour protéger nos proches. », déclare Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.