Politique stéphanoise : Morcellement en marche !

Le Rendez-Vous de Pat Françon du 09 juin 2020

Morcellement en marche !
Au cours des dernières semaines, malgré la crise sanitaire, la fragmentation parlementaire d’En marche s’est accélérée. Deux nouveaux groupes dissidents viennent d’être créés. Le dernier en date rassemble des députés plutôt à gauche comme Nathalie Sarles, députée du Roannais.

Le morcellement d’En marche a des répercussions en région. Dans plusieurs grandes villes, dont la voisine lyonnaise, des accords LREM-LR sont formés. A Saint-Etienne, bien avant le premier tour des municipales, le député Jean-Michel Mis avait annoncé qu’il ne serait pas tête de liste. C’était le début d’un pacte de non agression avec le maire LR. dans la foulée, le commission nationale d’investiture d’En marche préférait Patrick Revelli à des politiques plus avertis. Aujourd’hui, Jean-Michel Mis annonce qu’il votera Gaël Perdriau le 28 juin. Et justifie son vote par la présence de plusieurs partis de la majorité gouvernementale dans la liste LR. Un tel ralliement interroge au point que la propre suppléante du député appelle à voter Courbon-Longeon et que le candidat Revelli ne votera pas Perdriau. Un tel cadeau empoisonné ne peut qu’accroître l’abstention.

Clientélisme.
Ce mode politique n’est pas l’apanage du PC ou de Jean-Christophe Lagarde. Dans le Rhôine voisin, le député ex socialiste marcheur, Yves Blein, ancien cadre à la mairie de Saint-Chamond conduit une liste LREM en alliance avec le parti d’Erdogan à Vénissieurx. A Saint-Etienne, un ancien frère musulman, très actif en milieu scolaire, figure en place éligible sur la liste Perdriau.

Grand et petit écran.
Pour aider les téléspectateurs ligériens à se déconfiner tout en s’instruisant, TL7, propose depuis le 8 juin des trésors de la cinémathèque de Saint-Etienne. Il s’agit de films documentaires tournés entre les années 20 et 70. Tous démontent les transformations de la vieille ville minière et métallurgique.
La programmation détaillée est en ligne sur le site de la cinémathèque stéphanoise.

Covid 19. Point quotidien.
Pour le sixième jour consécutif, les hôpitaux de la Loire n'ont enregistré aucun nouveau décès. On totalise donc toujours 243 décès hospitaliers et 188 en EHPAD. Et, les guérisons sont en hausse à 896.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *