Pierrick Courbon auditionné par les services de la Police Judiciaire de Lyon

Suite à mon dépôt de plainte contre X, en date du 1er septembre dernier, pour « escroquerie à la délibération » et « détournements de fonds publics », dans le cadre du volet financier de l’affaire dite du chantage à la vidéo intime, j’ai été entendu hier pendant près de trois heures par les services de la Police Judiciaire de Lyon.

Lors de mon audition, j’ai pu confirmer et préciser les termes de ma plainte.
J’ai également produit divers documents et évoqué plusieurs éléments d’explication complémentaires que je n’avais pas à ma disposition début septembre. Ces derniers concernent les deux subventions évoquées dans ladite affaire.

A cet égard, j’ai également étendu le champ de ma plainte initiale à la délibération du 1er décembre 2014, par laquelle la subvention à l’association « France-Lettonie » a été versée. Je considère en effet que le processus de traitement de celle-ci est entaché d’irrégularités, au regard de la volonté que j’estime manifeste de dissimulation de cette subvention, au détriment du droit d’information des élus municipaux avant le vote.

Enfin, j’ai réaffirmé aux autorités policières et judiciaires en charge de cette enquête qu’en tant que responsable public et élu de la Ville de Saint-Etienne à l’époque des faits, j’estime de ma responsabilité, à l’égard de tous les contribuables stéphanois, de contribuer à l’établissement de la vérité sur toutes les circonstances qui entourent cette dramatique affaire.

Pierrick COURBON
Conseiller Municipal
Conseiller Départemental

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com