Patrick Revelli écrit au Préfet pour l’inviter à user de son pouvoir de contrôle de la légalité

Communiqué : je viens d’adresser une lettre au Préfet de la Loire concernant le rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion de la ville de Saint-Etienne entre 2012 et 2017.

Le 18 novembre dernier je dénonçais le mépris du maire sortant à l’égard de la Chambre Régionale des Comptes (CRC) parlant de la méconnaissance des magistrats, qui dans un rapport sur la gestion de la ville évoquaient au sujet de la 3ème ligne de tramway « la légèreté des études préalables, l’absence de comparaisons avec des solutions alternatives et l’approximation de l’étude de fréquentation. »

Aujourd’hui M. Perdriau montre encore son vrai visage en méprisant les élus, les Stéphanoises et les Stéphanois. Ce rapport de la CRC, rendu en octobre, aurait dû être porté à la connaissance du Conseil Municipal dès la réunion suivante. Interrogé en décembre par l’opposition stéphanoise, le maire sortant a refusé de répondre. Le 2O janvier, lors du dernier Conseil Municipal de la mandature, M. Perdriau a finalement déclaré : « La procédure veut que ce ne soit pas le maire qui communique sur le rapport de la CRC, mais la CRC elle-même ».

Nous ne pouvons pas croire que le maire sortant (appuyé par le service juridique de la ville) puisse avoir une telle méconnaissance de ce type de procédure qui indique que c’est au président de l’exécutif de la collectivité contrôlé de porter le document à la connaissance de l’assemblée délibérante dès la réunion qui suit sa notification.. Il s’agit donc bien d’un mensonge intentionnel destiné à cacher la réalité financière de la ville de Saint-Etienne dégradée sous le mandat Perdriau par des choix contestables.

La liste « Saint-Etienne Avant Tout » se félicite de la démarche des élus de l’opposition qui ont saisi le préfet de la Loire. Pour ma part, j’ai écrit ce jour à Evence Richard pour l’inviter à user de son pouvoir de contrôle de la légalité.

Pour conclure, il est donc plus que probable que la CRC ne soit pas très élogieuse quant à la gestion de notre ville sous le mandat Perdriau. Cette séquence démontre surtout, et une nouvelle fois, le rapport qu‘entretient le maire sortant avec la transparence, la démocratie locale et le respect des règles de procédure.

Patrick Revelli
Saint-Etienne Avant Tout

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *