NON à la retraite à 64 ans pour le Parti Socialiste

Contre l’avis des organisations syndicales, et malgré l’opposition des Français, le Gouvernement s’obstine à reculer l’âge légal de la retraite à 64 ans. Nous nous opposons à une réforme brutale qui va pénaliser en priorité celles et ceux qui ont commencé à travailler tôt.

Elle frappera massivement aussi celles et ceux qui pourraient justifier de toutes leurs annuités nécessaires à 62 ou 63 ans mais qui devront continuer de travailler une voire deux années supplémentaires. C’est sur ces travailleurs de l’industrie, du secteur médico-social ou du commerce que repose aussi fortement l’effort demandé par le gouvernement. Ce recul de l’âge légal de la retraite va accentuer les inégalités entre les Français : 25 % des hommes ayant les plus faibles revenus sont déjà morts à l’âge de 62 ans ; avec l’âge légal repoussé à 64 ans, c’est environ 30 % des plus pauvres qui seront déjà morts.

Le gouvernement continue de refuser de réintégrer les critères de pénibilité qu’il a retirés en 2017 du Compte professionnel de prévention, privant ainsi des millions de salariés de points nécessaires pour partir plus tôt. Pourtant, plus de 13 millions de salariés sont exposés à des facteurs de pénibilité et plus de 100 000 partent plus tôt chaque année pour cause d’incapacité ou d’inaptitude.

Cette réforme ne permet pas d’éviter un choc de précarité pour les seniors. Entre 60 et 64 ans, seulement 56 % des Français travaillent, faute notamment d’emplois proposés. Cette réforme va faire basculer dans la précarité des demandeurs d’emploi seniors qui vont devoir attendre deux ans de plus pour faire valoir leurs droits à la retraite. Conjuguée à la réforme de l’assurance chômage, ces seniors vont voir leur durée d’indemnisation chômage être rabotée de 25 %.

Alors que la viabilité de notre système de retraites par répartition n’est pas menacée, aucune urgence n’impose de repousser l’âge légal de départ à la retraite. Mais en réalité, le gouvernement a surtout cherché à se concilier les faveurs d’Éric Ciotti et des Républicains pour faire passer son projet de recul de l’âge légal de la retraite à 64 ans. Et financer ainsi sa politique de cadeaux fiscaux à une poignée de super riches.

Le Parti socialiste de la Loire sera aux côtés des forces syndicales et des partis de gauche dans la rue, à Saint-Etienne et Roanne, le jeudi 19 janvier, pour mener la bataille contre le recul de l’âge de la retraite à 64 ans, contre la réforme Borne-Ciotti marquée par l’injustice et la régression sociale.

NON À LA RETRAITE À 64 ANS, NON À LA RÉFORME BORNE-CIOTTI

COMMUNIQUÉ DE PRESSE du PS MARDI 10 JANVIER 2022

Johann CESA