Nathalie Arthaud a ses 500 parrainages

Dans l’obtention des 500 parrainages pour pouvoir être candidat à l’élection présidentielle dans moins de 2 mois, lutte ouvrière loire se félicite de les avoir obtenus.

Au 15 février, Nathalie Arthaud a recueilli 509 parrainages de maires. Cette réussite s’explique d’abord par le fait que de nombreux maires, souvent dans les petites communes, sans partager forcément les idées de Nathalie Arthaud, sont attachés au pluralisme politique. Employés, ouvriers, techniciens, petits agriculteurs, enseignants ou retraités, ils appartiennent en général au monde du travail. Ils connaissent les problèmes de salaire, de chômage et de précarité, et trouvent légitime que Nathalie Arthaud puisse en parler dans la campagne. Ils ne veulent pas que la parole politique soit monopolisée par des politiciens, choisis par les Bolloré ou les Bouygues, et qui n’ont que faire des intérêts et des sentiments des classes populaires.

À la différence des grands partis, Lutte ouvrière ne dispose pas d’élus habilités à parrainer. Si nous sommes parvenus à surmonter cet obstacle, c’est à la force du poignet, en allant à la rencontre de milliers de maires à travers tout le pays. Le monde du travail le sait pour le vivre tous les jours : pour défendre ses intérêts, il n’y a rien à attendre des dirigeants de ce système, il faut se battre. Si Nathalie Arthaud a franchi la barre des 500 parrainages, c’est grâce à cette énergie militante, ainsi qu’au sens démocratique des maires des petites communes.