Partager cet article :

Naissance aujourd’hui du CDCML.
En plein ramadan, et la date n’est sûrement pas un hasard, va naître aujourd’hui 25 avril le conseil départemental du culte musulman de la Loire.

L’événement aura lieu à 15h30 à la mosquée de Montreynaud Saint-Etienne en présence de représentants de 27 mosquées et salles de
prière de la Loire. La naissance de la nouvelle structure se déroulera en présence de Cengiz Kalayci, président du conseil régional du culte musulman.

La nouvelle fédération regroupe-t-elle tous les courants islamiques quand on sait que le conseil national est désapprouvé par trois fédérations. Certaines mosquées stéphanoises comme la grande mosquée sont financées par des Etats comme le Maroc ou la Turquie.

L’UDI jette l’éponge pour les régionales.
Dans un communiqué, l’UDI Loire présidée par Lionel Boucher annonce son renoncement à se présenter aux départementales dans la Loire. La nouvelle est surprenante alors qu’une ultime réunion entre l’UDI et le président Ziegler s’était conclue par un accord évoqué par le président du département dans les colonnes du Progrès. Il y a plus mois, Lionel Boucher avait dit sa volonté d’être présent aux élections départementales.

Il avait même avancé des nombres de cantons visés et des noms de possibles candidats dans les dits cantons, ce qui avait créé une gêne dans son propre parti. L’ UDI Loire compte bien toutefois rester dans la majorité régionale. Dans son argumentaire, Lionel Boucher invoque un risque de forte progression du RN, ce qui est très improbable aux départementales  mais très plausible aux régionales.

Ce divorce subit est très bizarre d’autant que Georges Ziegler, ancien UDI lui-même est entré aux LR par proximité avec Jean Léonetti. Aujourd’hui, Lionel Boucher souhaite la victoire de Laurent Wauquiez.

On manifeste aussi à Roanne.
Vendredi, les intermittents du spectacle et les adhérents de la CGT précaires avaient manifesté en musique dans les rues de Saint-Etienne pour protester contre la réforme de l’assurance chômage. Hier, samedi, leurs homologues du Roannais se sont rassemblés devant le théâtre fermé de leur ville avant de filer au centre-ville et d’offrir un spectacle varié de danse et de musique. Les 200 manifestants réclamaient la suppression de la nouvelle loi sur l’assurance chômage qui se traduira très vite par des baisses des allocations.

Tous les citoyens qui le souhaitent sont invités à une assemblée générale qui se tiendra le 28 avril au théâtre de Saint-Symphorien-de-Lay pour décider de la suite du mouvement.