Musique : Quand Maurice Vincent prend la baguette !

Les Brèves de Pat Françon 25 septembre 2020

Musique. Quand Maurice Vincent prend la baguette !
La presse locale n’a pratiquement pas commenté la nomination de Laurent Campellone au poste de directeur de l’Opéra de Tours.
Pourtant, ce musicien bien connu des mélomanes parisiens a passé plusieurs années comme chef d’orchestre de l’Opéra de Saint-Etienne.
En revanche, la presse nationale n’est pas passé à côté de sa promotion. Radio Classique, propriété du groupe LVMH, et la presse spécialisée comme Forum Opéra ont félicité le promu.

En 2014, le musicien a été victime de l’arrivée de Gaël Perdriau aux affaires. Avec d’autres artistes, il a été remercié et a été réhabilité par les prud’hommes tout en bénéficiant de dommages et intérêts payés par le contribuable stéphanois. Aujourd’hui, l’ancien maire Maurice Vincent parle d’un homme injustement chassé dans des conditions sans respect pour les personnes et les talents ». Et de déplorer « ce gâchis culturel »! Aujourd’hui, les musiciens de l’Opéra se produisent à Steel.

Droite sociale..
Ce courant des LR est proche de Laurent Wauquiez. Ses animateurs sont en pleine campagne des régionales de 2021 qui ne sont pas gagné d’avance en Auvergne-Rhône-Alpes ni par les LR, ni par les écologistes qui se sentent pousser des ailes après leurs victoires municipales à Grenoble et Lyon.

Un unique sondage donnait cependant Laurent Wauquiez gagnant mais il reste six mois. Dans un communiqué, la droite sociale salue la création d’une marque « Invest in Auvergne Rhône-Alpes  » boosté par l’agence régionale AURA Entreprises.

Celle-ci travaille dans trois directions : l’attirance d’investisseurs, le relocalisation des emplois, l’aide aux entreprises régional à l’international.

Pierre Troigros, icône de la gastronomie.
C’est par ce qualificatif flatteur que l’ancien journaliste, Georges Ziegler, aujourd’hui président du conseil départemental de la Loire qualifie le chef cuisinier ligérien après son décès à 92 ans. Le chef cuisinier est associé à un « immense talent » et qualifié de « grand entrepreneur ». Georges Ziegler conclut son hommage en parlant d’une année noire avec la mort de Paul Bocuse.

Pierre Troigros avait su préparer sa succession comme le prouve le succès de son fils et de son petit fils dans leurs établissements du Roannais. Pierre Gagnaire honore aussi la cuisine ligérienne dans le monde entier.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *