Municipales 2020 un débat qui fera changer la donne ?

Le rendez-vous de Pat Françon du 25 juin 2020

Unique débat.
Gaël Perdriau, ayant systématiquement refusé plusieurs confrontations télévisées , un seul débat France Bleu le Progrès a eu lieu le 24 juin. Les supporters des deux camps ont eu droit a un échange convenu où les sujets qui fâchent avaient été glissés sous le tapis comme le rapport de la chambre régionale des comptes ou la présence d’un militant islamique sur la liste Perdriau. Celui ci s’est livré à son habituel spectacle d’auto-satisfaction. Pierrick Courbon a su mettre le doigt dans les failles de la municipalité. Plusieurs sujets majeurs ont été abordés mais le temps a manqué.

Le Département en session.
Demain 25 juin, le Département se réunira en session avec deux sujets majeurs à l’ordre du jour. Georges Ziegler, Alain Laurendon, Hervé Reynaud présenteront un plan de relance de 15 millions d’euros et une politique d’aide aux associations. Les trois élus tiendront aussi une conférence de presse.

En ouverture des travaux, une minute de silence sera observée en mémoire de Pascal Clément, ancien président du Département. Beaucoup d’élus se rendront ensuite à Saint-Marcel-de-Félines où l’ancien ministre sera inhumé.

Les non consignes de Patrick Revelli.
Contrairement au député Jean-Michel Mis et à l’ancien député, Jean-Louis Gagnaire, qui, tous deux, ont rallié la candidature Perdriau, l’ex chef de file de la liste LAREM de premier tour, l’ancien footballeur Patrick Revelli, ne donne pas de consignes de vote.

Dans un communiqué, il rappelle le fort taux d’abstention du premier tour et il prédit une faible participation au second tour. Il rappelle que Steel est à ses yeux « un projet dépassé et néfaste » et que la troisième ligne du tram est « une aberration ». Il juge démagogique la gratuité des transports en commun et préfère des dispositifs temporaires comme les parkings gratuits en fin de semaine.
Il préconise aussi l création d’une police métropolitaine. Dimanche, il ira cependant voter.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *