Municipales 2020 : Saint-Etienne fut une des villes de France où le taux d’abstention a été particulièrement élevé

Enquête sur les municipales 2020. Sur le plan national, l'AMF, l'association des maires de France, et le sondeur CEVIPOF viennent de publier une enquête fournie sur les municipales de mars et juin dernier.

Aldi grossit. Casino s’amaigrit !
Le groupe stéphanois Casino vient de céder 547 magasins à l’Allemand Aldi qui souhaite dépasser les 4% de part du marché français qu’il occupe actuellement avec 862 sites contre 2200 en Allemagne. En France, chaque supermarché Aldi emploie une moyenne de 12 salariés.
Les magasins existants sont en cours de transformation pour offrir une surface d’accueil moins austère. Les enseignes Leader Price restent sous la coupe de Casino jusqu’à leur transformation en Aldi. Cette cession a permis au Stéphanois d’encaisser 648 millions et un bonus de 35 millions est prévu. A terme, Aldi vise un total de 1800 magasins en France.

Enquête sur les municipales 2020.
Sur le plan national, l’AMF, l’association des maires de France, et le sondeur CEVIPOF viennent de publier une enquête fournie sur les municipales de mars et juin dernier. On y apprend que 55% des maires interrogés s’inquiètent du fort taux d’abstention enregistré. Saint-Etienne fut même une des villes de France où le taux d’abstention a été particulièrement élevé. Une toute petite minorité de maires estiment que cette abstention est passagère en raison de la crise sanitaire. Mais beaucoup d’élus s’inquiètent « d’un phénomène profond et pérenne du désintérêt public ». De nombreux maires déplorent le manque de directives claires à propos de la Covid. Sur le plan de l’insécurité, de nombreux maires s’inquiètent de la montée générale des incivilités..

La Loire dans la rue contre la sécurité globale.
Deux motifs de manifestation étaient à la Une de ce samedi de décembre. L’ampleur de la crise économique a amené les syndicats et notamment la CGT à descendre dans la rue. D’autre part, la
mobilisation contre la proposition de loi sur la sécurité globale se poursuit. A Roanne, les protestataires avaient choisi un cortège unique. Ils étaient 300 dans le centre ville à défiler jusqu’à la
sous-préfecture. A Saint-Etienne, plusieurs centaines de manifestants ont occupé le centre ville sans incident avant de se regrouper en un cortège unique. C’est cependant le deuxième samedi de suite où les commerces du centre-ville n’ont pas pu travailler normalement.