Michel Debout : « La France n’a pas besoin d’un chef de guerre »

Professeur émérite de médecin légale et de droit de la santé, le médecin stéphanois, Michel Debout, publie un article sur le confinement dans la revue numérique de la fondation Jaurès, « le miroir social ».

Pour lui, cette crise sanitaire ne peut être assimilée à une guerre. Il déplore l’emploi du mot »guerre » lors de l’allocation présidentielle d’avant confinement et lui préfère un autre terme usité par Emmanuel Macron de « crise sanitaire sans précédent ».

Pour lui, dans une guerre, tout ennemi a une stratégie et s’est préparé à l’affrontement. Ce qui ne peut être le cas d’un virus. En revanche, le médecin constate que face au virus, nous sommes tous égaux. . Il faut alors instaurer des règles de vie collective. Il s’inquiète aussi des possibles conséquences de détresse psychologique que pourrait
engendrer un confinement prolongé et propose la création d’un numéro national d’appel téléphonique.

Il conclut par ces mots : « La France n’a pas besoin d’un chef de guerre »;. Il souhaite que notre peuple retrouve « le sens de l’égalité et la fraternité ».

Pat Françon

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *