Mais qui va parrainer Gaël Perdriau pour la Présidentielle ?

Gael Perdriau ne veut pas parrainer Valérie Pécresse.
L’absence du maire de Saint-Etienne au lancement du comité départemental de soutien  à Valérie Pécresse avait déjà été commenté sévèrement au sein des LR.

A trois jours du grand meeting de campagne de Valérie Pécresse et le lendemain du ralliement  d’Eric Woerth, proche de Nicolas Sarkozy, et de Catherine Vautrin, ancienne ministre de Jacques Chirac, on vient d’apprendre que le maire de Saint-Etienne ne sonnera pas son parrainage à la candidate de son parti.

Déjà déchu de son titre de vice-président après de vives critiques contre son parti, il continue dans un impasse ni Pécresse ni Macron. Dès décembre 2021, il dénonçait « la course à l’échalote des LR vers l’extrême droite ». Récemment, dans un entretien à l’hebdomadaire Marianne, il déplorait que « Varie Pécresse se déporte vers sa droite ».

Il souligne aussi qu’elle ne décolle pas dans le sondages et il ne comprend pas qu’elle s’appuie à la fois sur MM Morin et Largarde et sur Eric Ciotti qu’il juge proche de Zemmour. Mais, pour l’auteur du « dîner de cons », il est difficile de se rallier à Emmanuel Macron qu’il critique constamment.

Chalmazel prête à accueillir les vacanciers.
Pour la première fois depuis de longues années, la neige est au rendez-vous dans la petite station ligérienne à quelques jours des vacances de février. Le domaine skiable est ouvert au public depuis le premier décembre 2021. et 32000 forfaits ont déjà été vendus. Le but est de tendre vers les 60 000 forfaits, fin mars pour la fermeture saisonnière de la station. En attendant, 45 saisonniers attendant les vacanciers.

La station leur offre 15 pistes, 8 remonte pente dont un télésiège de 4 places, 12 kilomètres de piste, un espace débutant et un jardin des neiges. Des rendez-vous festifs sont également programmés, le 12 février avec une soirée musicale, le 14 février avec une fête de la Saint-Valentin et le 19 février avec une autre soirée musicale.

Régis Juanico et les EHPAD.
Pour le député Génération S de la Loire, la situation dans les EHPAD questionne sur les moyens de contrôles des résidences pour retraités à but lucratif. Pour lui, cette question soulevée  dans le livre du journaliste Victor Castanet  n’est pas une surprise. Dès 2018, une de ses collègues députées PS avait interpellé la ministre de la santé d’alors face aux pratiques scandaleuses de certains grands groupes.

Le député veut pour preuve de la véracité des infos du livre l’ouverture d’une enquête de l’IGAS, l’inspection générale des affaires sociales.
Pour l’élu stéphanois, il est temps de prendre ce dossier à bras le corps. Régis Juanico regrette aussi que ce quinquennat n’est pas
permis le vote d’une loi sur la dépendance.

⇒ NOUVEAU SUR LE SITE JUSQU’EN JUIN 2022