Loire : les moutons remplacent les tondeuses

Le Rendez-vous de Pat Françon du 21 juin 2020

Covid 19. Le point.
En cet avant dernier week-end du mois de juin, la Loire compte toujours 245 décès en hôpital. La hausse des guérisons se poursuit avec 936 lits libérés. Autre indice encourageant : les hôpitaux de Montbrison et Feurs n’ont qu’un seul patient en réanimation.

Quand la nature revient en ville.
Depuis plusieurs mois maintenant, ce sont des moutons qui entretiennent les pelouses pentues de l’IUT, l’institut universitaire du quartier de Terrenoire à Saint-Etienne. Sur le territoire de Loire Forez Agglomération, il a été décidé de remplacer les tondeuses par d’autres ovins pour entretenir les gazons des bassins de rétention des eaux pluviales.

Après les communes de Saint-Cyprien et Chalain-le-Comtal, c’est à Montbrison même que cinq moutons viennent d’être embauchés pour le bassin de l’avenue Charles de Gaulle. Ce système d’éco-pâturage est employé dans 90% des bassins de la communauté d’agglomération.

Défenseurs des droits.
L’ancien ministre de Jacques Chirac, Jacques Toubon, est désormais connu des Français comme « défenseur des droits ». Celui-ci est représenté dans la Loire par quatre délégués territoriaux. Depuis l’an dernier avec l’ouverture de permanences dans le Gier et l’Ondaine, tout le département est couvert.

En 2019, un peu moins d e800 réclamations ont été enregistrées et 3% d’entre elles ont été transmises à Paris. Outre les droits de l’enfant,la plupart des dossiers concernent des litiges avec les organismes sociaux, le fisc, les collectivités.

Un comité « environnement » à Montbrison.
Sur le plan national, on attend de connaître les propositions de ce comité de citoyens convoqués par le chef de l’Etat pour faire des propositions en matière d’environnement. Après avoir installé son conseil municipal, le maire de Montbrison,Christophe Bazile a constitué un comité environnement composé de douze conseillers municipaux et de sept membres extérieurs. Le groupe travaille sur un équipement massif en panneaux photovoltaïques de l’espace sportif des Jacquins. Le futur équipement produirait un volume d’électricité équivalent à la consommation annuelle de 45 foyers. D’autres projets sont en débat.

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *