Lionel Boucher président de l’UDI loire repart en campagne

Lionel Boucher, maire adjoint à Saint-Etienne et président de l'UDI Loire, avait fait part des ambitions de la formation centriste à propos des prochaines élections.

Lionel Boucher repart-il en campagne ?
En fin d’année 2020, Lionel Boucher, maire adjoint à Saint-Etienne et président de l’UDI Loire, avait fait part des ambitions de la formation centriste à propos des prochaines élections. Quelques jours plus tard, en janvier 2021, Gaël Perdriau se voit offrir quatre pages d’interview dans l’édition dominicale du Progrès.

Depuis, le maire de Saint-Etienne a retrouvé les faveurs du quotidien du groupe EBRA. Dans la partie politique de l’entretien, le maire de Saint-Etienne se montre très sévère, limite injurieux, vis-à-vis du patron de l’UDI.
Depuis cette date, Lionel Boucher se montre extrêmement discret. Mais, comme on se rapproche de l’échéance électorale, il vient d’interpeller le président du Département, Georges Ziegler, pour lui demander d’attribuer la prime Covid aux travailleurs du maintien à domicile. La suite au prochain épisode !

Gaël Perdriau poursuit sa campagne présidentielle.
Le maire de Saint-Etienne avait débuté la phase 2021 de sa campagne élyséenne par un article dans le quotidien de la gauche intellectuelle, le Monde, par une dissertation sur la fragmentation de la société française. Cette semaine, le candidat a récidivé avec une
tribune publiée, cette fois, dans le quotidien de la droite libérale, l’Opinion, Gaël Perdriau se montre extrêmement sévère vis-à-vis d’un
gouvernement accusé de limiter les libertés essentielles.

Les LR restent toujours à la recherche de leur candidat providentiel alors que l’hebdomadaire l’Express évoque un retour sur scène de François Baroin et que le parti se divise sur les questions économiques. Le maire de Saint-Etienne pourra au moins compter sur un supporter de choix en la personne de son collègue de Saint-Chamond, Hervé Reynaud, qui tient des propos dithyrambiques sur la nouvelle locomotive de la droite française.  En politique, il y a longtemps que le ridicule ne tue plus !

Abus sexuels dans l’Eglise ; la parole se libère.
Les éditions Temps Présent viennent de publier un ouvrage collectif coordonné par le journaliste du Monde des Religions, Luc Chatel. Le livre intitulé Abusés donne la parole à Jean-Luc Souveton, prêtre du diocèse et une des victimes de Régis Peyrard, lui aussi prêtre. Outre Jean-Luc Souveton, huit autres victimes répondent aux questions du journaliste et font part de leur angoisse, de leur désarroi et de leur silence.

Chaque récit lève le secret sur des faits longtemps cachés et niés avant la création de l’association au nom explicite « la parole libérée ». La sortie de l’ouvrage est aussi saluée par Sophie barjon de l’association AISPAS, association interprofessionnelle de soins et prévention des abus sexuels.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com