L’immobilier stéphanois : une rentrée optimiste

L’info IMMO par Nadine Chennafi

Depuis juin, la tendance est en faveur de l’activité . L’une des raisons de cet engouement semble être le besoin des citadins de s’aérer .

En ce mois de septembre, les signatures des compromis sont en nette hausse, les « gens de la ville » veulent un pied-à-terre en campagne suite au confinement .

Qu’en est-il des prix ??

Si on s’intéresse à Saint-Etienne par exemple, contrairement à ce que l’on aurait pu attendre, ni la crise sanitaire, ni la baisse de l’économie n’auront fait baisser les prix du foncier .

En effet, la demande reste toujours forte et se heurte à une offre rare qui tend à maintenir les prix hauts .

Cette rentrée 2020, les prix de l’immobilier ancien pour un appartement s’affichent à 1044€/M2 en moyenne soit une hausse de 16 % entre juin (900€/M2) et aujourd’hui .

Quant aux maisons avec extérieur, malgré leur rareté, les prix ont augmentés que de 2%.

Financement : des taux très bas mais…

Les banques de plus en plus frileuses, les taux d’intérêts toujours très bas, mais plus exigeantes. Pour l’obtention d’un crédit logement, les emprunteurs, en plus de ne pas dépasser les 33% de taux d’endettement, doivent maintenant avoir un apport qui varie entre 10% & 20% du prix d’achat et si possible une épargne supplémentaire (suivant les banques).

Contrairement à l’année dernière, le rôle du courtier est essentiel non seulement pour obtenir un taux d’intérêt intéressant mais surtout pour ne pas puiser dans sa trésorerie et minimiser l’apport .

+ d’infos sur http://www.serviceloireimmobillier.com

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *