Les vœux du maire de Saint-Etienne ont été déplacés de 100 mètres

Politique en bref.
Retour au bercail de Pierrick Courbon.
En étant réintégré au PS, le jeune dirigeant intègre aussi la NUPES et recrée donc une dynamique d’union dans la gauche stéphanoise.

Appel des 1000 contre Quatennens.
Publié par le quotidien Le Monde, cet appel est cosigné par plus de 1000 militants de LFI et autres partis de gauche. Apparemment, nous n’avons pas trouvé d’élus signataires ligériens.

Suite du Perdriau Gate !
On connaît les lenteurs de la justice, mais on sait que le parquet de Lyon a désigné trois juges d’instruction pour cette affaire. Janvier sera peut-être le temps des mises en examen.

Des vœux municipaux, oui ou non ?
En début de semaine, on apprenait que pour « raison économique », les vœux du maire de Saint-Etienne. Dans le même temps, plusieurs lecteurs du site nous ont adressé une invitation « pour fêter la nouvelle année » le mardi 10 janvier à 11h30, à la Verrière, à deux pas du centre de congrès. En bref, les vœux du maire ont été déplacés de 100 mètres.

Les avocats ligériens opposés aux « cours criminelles ».
Le 1 janvier 2023 verra la naissance officielle des cours criminelles.
Celles-ci sont appelées à remplacer quelques cours d’assises. Une expérimentation a eu lieu dans une quinzaine de départements. Pour les avocats ligériens, ces nouveaux tribunaux n’ont pas atteint les objectifs fixés.

Les appels sont plus longs que dans les cours d’assises, ce qui rallonge les délais et amplifie les coûts. Les avocats en profitent pour rappeler que le tribunal judiciaire de Saint-Etienne est en déficit de personnel. Il manque 14% de juges et 9% de parquetiers. Et les avocats ligériens déplorent la disparition des jurés.

Le père Noël et le Lyon-Turin.
Les JAM, les Jeunes avec Macron, de la région AURA, structure présidée par la Stéphanoise Audrey Lyonnet, par ailleurs présidente des JAM Loire et assistante parlementaire du député Renaissance de Saint-Etienne, Quentin Bataillon, apprécient leur cadeau de Noël.

Ces jeunes militants se félicitent de la décision gouvernementale d’achever l’énorme chantier ferroviaire entrepris depuis des décennies pour relier Lyon et Turin.  Actuellement, le passage constant de camions dans certaines vallées alpines engendre une pollution énorme.
Bizarrement, les Verts ne semblent pas conquis par ce projet.