Les syndicats ligériens protestent contre la venue du chef de l’Etat

Ce lundi 25 octobre, les syndicats ligériens Solidaires, Sud, FO, CFDT manifestent à 12h30, place Jean Jaurès à Saint-Etienne en protestation à la venue du chef de l'Etat.

Deux manifestations en trois jours à Saint-Etienne.
Samedi, ils étaient encore 300 à défiler dans les rues du centre ville de Saint-Etienne pour protester contre le pass sanitaire alors que le taux d’incidences remonte dans certains départements. Ce lundi 25 octobre, les syndicats ligériens Solidaires, Sud, FO, CFDT manifestent à 12h30, place Jean Jaurès à Saint-Etienne en protestation à la venue du chef de l’Etat.

Dans un tact diffusé depuis la fin de semaine dernière, le syndicat Solidaires décline trois thématiques : une crise sociale avec la montée de l’inflation, une crise démocratique et la crise écologique.

Comment lutter contre les déserts médicaux ?
Dans certains territoires ruraux et aussi dans des zones urbaines défavorisées , le désert médical est la hantise de nombreux habitants.
Préoccupé par ce phénomène qui n’épargne aucun secteur, le Département de la Loire s’est penché sur la question lors de sa dernière session du 22 octobre. Un système de primes va être mis en place pour inciter les internes en médecine du troisième cycle à effectuer leur stage dans des endroits sous-médicalisés de notre département.

Ce dispositif permettra de réduire d’éventuels frais supplémentaires de déplacement ou de logement. Les élus départementaux espèrent que certains stagiaires séduits par la région s’installeront au terme de leur stage.

Comment enrayer le décrochage scolaire ?
Le phénomène existe depuis plusieurs années et il affecte essentiellement certains quartiers défavorisés. La crise sanitaire que
nous connaissons encore n’a rien arrangé et a même accentué le phénomène dans des familles sous-équipées en numérique. Le dispositif RELAIS, réseau éducatif local pour les apprentissages et l’action sociale, est mis en œuvre en collaboration avec l’Éducation nationale et la protection judiciaire de la jeunesse, la PJJ.

Une classe du collège du Portail rouge à Saint-Etienne est dédiée à ce dispositif.
La classe comprend cinq professionnels répartis entre enseignants et personnel sanitaire. La classe réunit des collégiens de 5è, 4è et 3è en risque de décrochage et de marginalisation sociale. Les enfants sont proposés à l’ académie par le principal de l’établissement. Collèges et Relais collaborent au quotidien. Des contacts réguliers sont maintenus avec les parents et des stages sont proposés aux
enfants.