Confinement dans la Loire : des alternatives

Des alternatives à nos marchés.

Chef de file de la liste d’union de la gauche à Saint-Etienne, Pierrick Courbon et plusieurs élus d’opposition demandent au maire de Saint-Etienne d’ouvrir un dialogue pour imaginer des solutions alternatives à la pénurie de marchés sur la Métropole. Ce dialogue devrait associer les producteurs locaux et les services du préfet.

On peut imaginer la présence alternée de producteurs locaux seuls sur une place et dans le respect des consignes sanitaires. A Saint-Chamond, des producteurs travaillent déjà avec la mairie à l’instauration de drive. A joutons que le préfet de la Loire vient de réinscrire les marchés de Feurs et Montbrison, plus beau marché de France, dans la liste des marchés autorisés.

Réserve civique.

La préfecture de la Loire annonce le lancement de la plateforme de la réserve civique à l’adresse suivante : www.jeveuxaider.gouv.fr. La réserve civique a pour but d’organiser l’engagement et le don de temps de citoyens volontaires à nos concitoyens en souffrance et spécialement les personnes âgées et fragiles. . Concrètement, cet engagement peur se traduire par des dons de produits alimentaires, la garde temporaires d’enfants de soignants et de travailleurs sociaux, des actions solidaires de proximité. Le tout dans le respect des règles sanitaires du confinement.

Solidarité.

Juste avant que notre département entre dans une phase de confinement, la Jeune chambre économique de la Loire, qui regroupe des cadres d’entreprises imaginatifs a organisé une opération de rencontre entre enfants valides et handicapés. A cette occasion, le 10 mars, des enfants de Rive-de-Gier et Saint-Chamond ont planté de nombreux rosiers dans le parc du lycée Sainte-Marie de Saint-Chamond. Mais la journée a été consacrée à des animations.

Pat Françon

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *