Les héros du quotidien à l’honneur de la 2ème cérémonie du Prix Marin organisée par la Région

La 2ème cérémonie du Prix Marin a eu lieu, ce mercredi 19 octobre, en présence de Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région AuvergneRhône-Alpes, et d’Audrey SAUVAJON, maman de Marin SAUVAJON et présidente de l’association « La Tête haute ». La lauréate du Prix, choisie par le jury, est Capucine BALIKDJIAN qui, âgée de 18 ans, a sauvé la vie d’une femme qui se noyait dans le Rhône à la suite d’une tentative de suicide.

L’édition 2020 du Prix Marin n’ayant pas pu avoir lieu à cause de la crise sanitaire, la cérémonie a eu lieu ce mercredi 19 octobre. Capucine BALIKDJIAN a ainsi été choisie par le jury et a reçu le Prix Marin 2020. La jeune femme, qui avait sauvé la vie d’une femme se noyant dans le Rhône après une tentative de suicide en juin 2020, a ainsi reçu le Prix et la récompense de 3 000 €. L’association qu’elle a choisie, « Santé Mentale et Communautés de Villeurbanne », percevra également 3 000 €.
La cérémonie a mis à l’honneur 4 autres lauréats, à travers des différents prix remis :

– 1 er Prix spécial « Humanisme », attribué à Abdelkader BELFAR, conducteur TCL qui a permis la neutralisation du terroriste lors de l’attaque au couteau de la gare Laurent-Bonnevay en août 2019 ;
– 2 ème Prix spécial « Spontanéité », attribué à Jennifer CUVATO qui a sauvé une petite fille de 5 ans tombée dans un puit, en août 2019 ;
– 3 ème Prix spécial « Jeunesse », attribué à Marwane DEBRAULT, 17 ans, Anis SAADI, 17 ans, et Shaymaa GHANI, 14 ans, qui ont sauvé de la noyade un jeune enfant de 7 ans, en juillet 2020 ;
– 4 ème Prix Spécial « Intergénérationnel », attribué à Clément NICOLAZZO, 18 ans, qui est entré dans un Ehpad en feu et a aidé à l’évacuation des pensionnaires avant l’arrivée de pompiers, en août 2020.

Le 11 novembre 2016, Marin SAUVAJON, alors âgé de 20 ans, venait en aide à un couple importuné au seul motif qu’il s’embrassait. Pour avoir voulu porter secours, Marin était alors sauvagement agressé. Son pronostic vital est resté engagé de longues semaines. Marin souffre aujourd’hui encore de lourdes séquelles et bataille chaque jour pour retrouver ses capacités. Par son acte et par le combat qui est le sien, Marin est un symbole de courage et d’héroïsme.

En son honneur, la Région a décidé de créer le Prix Marin en 2019. Celui-ci vise à faire perdurer l’esprit qui a guidé Marin, le 11 novembre 2016, et à récompenser ceux qui, comme lui, agissent en héros dans leur quotidien.
Le Prix Marin est décerné par un jury régional, présidé par Audrey SAUVAJON. Il récompense une personne physique ou un collectif de citoyens, résidant en Auvergne-Rhône-Alpes, ayant réalisé un acte de courage sur le territoire français en dehors d’un cadre professionnel.

Un candidat peut présenter sa candidature spontanément ou bien être proposé par un tiers. Le Prix est doté de 3 000 € à destination du lauréat et de 3 000 € à destination d’une association en lien avec la thématique de l’engagement citoyen désigné par le lauréat. Le jury choisit également 4 autres médaillés, dont l’héroïsme et le courage sont valorisés.

L’ensemble des bénéfices de cette soirée sont destinés à l’association « La Tête haute, je soutiens Marin », dont l’action consiste à sensibiliser au civisme, à la solidarité et au handicap grâce à des campagnes de communication, des conférences et des interventions en milieu scolaire et sportif. L’association accompagne également des patients et leurs familles avec la conception et la distribution du Coffret d’Aide aux Patients (CAP).

« Cette cérémonie m’est très chère, et ce pour plusieurs raisons. D’abord car, à travers ce moment, la Région rappelle qu’elle n’oublie pas l’acte très fort qu’a fait Marin, en 2016. Nous ne devons pas oublier le courage qu’il a eu, la violence terrible qu’il a subie, les difficultés énormes qu’il a surmontées. Oui, Marin est un héros et je veux que tout le monde s’en souvienne.

Mais cette cérémonie, c’est aussi un symbole d’optimisme très fort. Tous les lauréats félicités sont des exemples de bravoure et de courage. Ils nous rappellent que, dans notre société, il y a encore des personnes qui refusent de détourner le regard, qui font le choix d’agir pour protéger les autres et souvent sauver des vies.

Et, dans un pays où la violence est de plus en plus présente, où des actes toujours plus barbares sont commis, où trop de victimes se retrouvent souvent seules et abandonnées, cette cérémonie nous rappelle qu’il y a aussi ces nouveaux héros. Des gens qui disent « stop », qui s’interposent courageusement. Pour cela, ils méritent toute notre reconnaissance. », déclare Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. 

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com