Les gendarmes sur les routes du département

Pour la soirée du 31 décembre, ce sont pas moins de 200 gendarmes qui effectueront des contrôles dans le cadre du couvre-feu.

200 gendarmes sur les routes ligériennes le 31 décembre.
Depuis quelques jours, la préfecture de la Loire multiplie les contrôles routiers. Il faut dire que la mortalité routière ligérienne avec 23 tués est resté aussi élevée qu’en 2019 malgré de fortes restrictions de circulation dues au confinement. Dans un premier temps, un contrôle d’alcoolémie a été effectué à Saint-Etienne Monthieu en présence du secrétaire général de la préfecture.

Puis, le sous-préfet de Montbrison a supervisé un autre contrôle d’alcoolémie.
Et, ce 28 décembre; c’est Céline Platel qui a accompagné les gendarmes qui ont effectué un contrôle de vitesse sur Saint-Just-Saint Rambert. Trois suspensions de permis ont été prononcées pour excès de vitesse et 14 conducteurs ont été verbalisées. Pour la soirée du 31 décembre, ce sont pas moins de 200 gendarmes qui effectueront des contrôles dans le cadre du couvre-feu.

La demi satisfaction des livreurs Uber Eat de Saint-Etienne.
Ils risquent leur vie à chaque coin de rue et leur salaire est plus que modeste. En cette fin d’année, la livraison à domicile de repas est en pleine hausse en raison du mauvais temps et des vacances de fin d’année. La semaine, les livreurs stéphanois Uber Eat ont bloqué plusieurs r établissements de restauration rapide de l’agglomération stéphanoise pour demander une augmentation de salaire. Ils sont en partie obtenu satisfaction avec une augmentation temporaire de leur rémunération. Mais, la direction a bien dit que cette augmentation était temporaire et qu’on reviendra au régime initial en 2021. Leur combat n’a pas été totalement vain. Même RTL, deuxième radio de France, a consacré un reportage sur leur mobilisation dans sa matinale du 29 décembre.

Recensement. Le beau score de RLM.
Le maire de Saint-Etienne n’a pas caché sur les réseaux sociaux, sa satisfaction d’avoir enregistré 500 habitants de plus dans le recensement annuel de l’INSEE. La ville est cependant loin des plus de 200 000 habitants des années 80 et la capitale ligérienne perd chaque année de nombreux habitants pour la couronne, la Plaine ou le Pilat.
D’autres communes tirent encore mieux leur épingle du jeu comme Roche-la-Molière qui vient d’enregistrer une hausse de 120 habitants. Soit en valeur relative une hausse nettement supérieure à celle de la ville centre. En 2021, l’INSEE devrait suspendre le recensement pour des raisons sanitaires et de sécurité.