Partager cet article :

Nous prenons acte du verdict des urnes dans les 21 cantons de la Loire. Notre Département n’échappe pas à la vague bleue qui a été particulièrement forte dans l’ensemble de la région Auvergne Rhône-Alpes. Dans un Département traditionnellement ancré à droite, seuls trois cantons assureront l’indispensable pluralisme démocratique au sein de l’Assemblée départementale.

Au regard de ce rapport de force clairement établi, nous prenons la décision de ne pas présenter de candidature à la Présidence du Département lors de sa séance d’installation du 1er juillet.

Cependant, nous demeurerons naturellement des élus au travail, actifs et assidus sur l’ensemble des missions de l’Assemblée départementale. Nous serons également les porte-paroles exigeants et rigoureux de l’ensemble des électeurs qui se sont portés sur les candidats de la « Loire en commun », partout sur le Département. Tous nos votes resteront guidés par l’intérêt général et les conséquences des décisions départementales sur l’humain et la nature.

Lors des six années à venir, nous continuerons de porter haut et fort les valeurs défendues lors de cette campagne, en incitant la majorité à faire des choix courageux afin de dégager de nouvelles priorités, alliant engagement social et écologie populaire.
Lors de ce mandat, il conviendra de répondre à la fois aux besoins sociaux immédiats, liés aux conséquences d’une crise sanitaire historique, et de préparer l’avenir, en répondant aux enjeux économiques et écologiques de demain.

La Loire et les Ligériens méritent et ont besoin d’un Département qui sorte enfin de son immobilisme gestionnaire pour être en capacité  de relever le défi de la modernisation et de l’innovation, en devenant un acteur important de la transition écologique et des mutations qui s’opèrent sous nos yeux.

Les élus « Loire en commun » :
Arlette BERNARD, Pierrick COURBON, Brigitte DUMOULIN, Régis JUANICO, Jean-Jacques LADET, Marie-Michelle VIALLETON.