Les élus d’opposition adresse un courrier au Maire de Saint-Etienne demandant son retrait

Courrier commun des groupes « Saint-Étienne Demain » et des Élus communistes de Saint-Étienne, adressé au maire, Gaël Perdriau, dans la perspective du conseil municipal du 26 septembre :

Nous y demandons notamment :

  • En application de l’article 10 du Règlement Intérieur du Conseil, l’organisation d’un débat portant sur la politique générale de la commune, en l’occurrence sur l’affaire en cours et les questions qu’elle pose sur la gouvernance municipale.
  • Nous réitérons notre demande que la Ville se constitue partie civile dans le cadre d’un éventuel détournement de fonds publics dont elle aurait été victime.
  • La mise en retrait de l’ensemble des personnes mises en cause, élus comme collaborateurs de cabinet, pour remettre un peu d’éthique dans le chaos qu’ils ont créé.
  • La suspension, a minima, jusqu’à la fin de l’enquête du Directeur de Cabinet, lequel a confirmé avoir bien tenu les propos rendus publics par Mediapart, et le refus exprès qu’il siège parmi nous lors du conseil municipal, au regard de la faute professionnelle que représentent de tels propos.
  • Enfin, nous l’alertons sur le danger que pourrait représenter la tentation de recourir à une demande de huis-clos, qui serait un véritable affront démocratique, et lui demandons de prévoir une salle pouvant accueillir un auditoire plus nombreux que d’habitude, lequel pourrait suivre nos débats sur grand écran.

Pour finir, nous saluons le courage des neuf premiers élus de la majorité municipale qui se sont exprimés aujourd’hui dans la presse demandant, comme nous, le retrait du Maire. 

Nous espérons que le Maire, qui se dit pleinement en capacité d’assumer ses responsabilités, répondra cette fois à nos légitimes interpellations

Isabelle DUMESTRE 

Présidente du groupe « Saint-Étienne Demain »

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com