Partager cet article :

Le confinement va donc se poursuivre encore 15 jours, si le chiffre des malades de la Covid doit baisser, dans les semaines qui viennent c’est un autre chiffre qui devrait augmenter.

Alerté par tous ces commerçants Ligériens qui vont sans doute baisser le rideau et devoir faire face a des difficultés surement insurmontables, j ai souhaité donner un coup de projecteur « aux domaines qui montent » une enseigne qui en son temps avait donné un coup de pouce au Stéphanois à la Casquette…

Du lundi au samedi – 10h / 19h
Place Saint-Exupéry – 42480 La Fouillouse
 04 77 55 41 02

Entretien avec Philippe Guillaumond du 12 novembre 2020

Quel est l’histoire de « Les domaines qui montent » ?
Nous sommes des commerçants indépendants et différents depuis la création de l’entreprise en 1997.
Cela car nous réalisons tous les métiers concernés par le vin et nous nous considérons comme faisant partie du monde agricole. Nous sommes très attachés à la qualité et aux bonnes techniques culturales respectueuses de la terre. Ce discours surprenait il y a 20 ans… aujourd’hui nous sommes très écoutés pour cela…
Nous sommes vignerons, nous sommes grossistes en vin auprès des restaurants (métier premier), nous sommes cavistes, nous exploitons un restaurant, nous avons une forte activité liée au champignons (Morilles, truffes…), nous faisons également de l’export vers l’Irlande. Nous avons grâce à nos vastes et plaisants locaux, une belle activité avec le monde de l’entreprise qui aime se réunir dans nos salles de séminaire, cette activité n’est pas fermée, elle reste légale et nous avons encore (un peu) de clients pour cela…
Nous aimons nos clients et nos métiers, nous sommes heureux de travailler chaque jour, l’ambiance dans l’entreprise est excellente, il n’y a pas de turn over…
Nous sommes tous des professionnels et nous aimons parler de nos vignerons  et autres producteurs.
.
Comment avez vous vécu le premier confinement et quel est la différence avec ce deuxième ?

Le premier confinement a été l’occasion de penser de nouveaux projets avec notre équipe (Nous sommes dix dans l’entreprise).
Est né l’ouverture d’un Pub à côté de la cave, un vrai Pub à l’irlandaise mais réalisé par des foréziens, un pub irlando-forézien !
L’idée en avril, ouverture (théorique ! J) en décembre, qui dit mieux ? Nous n’aimons pas « subir »…
Ce confinement du printemps a été « amorti » car l’entreprise est solide et saine …le second est une catastrophe dans nos métiers…nous réalisons 35% du CA annuel en novembre et décembre… mais nous faisons face en équipe…toute notre clientèle de restaurateurs est à l’arrêt, le moral en berne, notre monde ne sortira pas indemne de ce moment, nous non plus.
Le plus difficile est l’incertitude, comment s’organiser ?
Ces deux confinement nous font beaucoup progresser à propos de notre communication sur les réseaux…création d’un drive…

.

Quel est concrètement le geste a avoir pour vous aider au delà des mots et des bonnes intentions ?

Dire que nous sommes ouvert ! que nous respectons toutes les règles ! que nous avons besoin de vivre en fin d’année !

Que notre service et nos produits sont nulle part ailleurs, que l’ambiance de la fin d’année est extraordinaire chez nous, nous ne cédons pas à la morosité ambiante malgré notre situation ! Nous sommes là, au service ! Nous nous considérons comme proposant une superbe qualité, au bon prix, celui qui respecte le producteur, nous, et l’acheteur ! c’est notre politique depuis 1997… donc ça marche !

.

Comment voyez vous  l’avenir de votre profession et plus personnellement celui de votre enseigne avec des mois d’incertitudes qui sont annoncés ?
La profession résistera, car c’est un monde paysan qui a l’habitude des difficultés et qui s’est toujours relevé, les intempéries climatiques ou virales renforceront les liens et les entraides, vous verrez nous vendrons toujours de bons produits du moment que nous restons dans nos valeurs d’engagements pour la défense et la promotion des petites exploitations riches d’histoire, de traditions, de talents et d’émotions. 
Personne ne peut lire dans l’avenir, ce que nous pouvons faire c’est l’organiser pour qu’il soit le meilleur !

Alors, moi aujourd’hui je construis un nouveau projet qui sera à coté de la cave. Je vous en parlerai plus tard mais sachez déjà que c’est un projet qui nous fera passer de beaux moments, des moments heureux et ensemble !

.

Le temps du confinement est propice à la découverte, est ce que vous pouvez nous conseiller un vin ou un autre produit que l’on peut retrouver dans votre boutique ?
Bien sur, je vous propose……..Nos morilles ! nous sommes spécialiste de l’affaire…sans terre, sans queue, superbe qualité pour les repas de décembre, en vin nous vous proposons notre Saint Joseph « les cassants », un cuvée réalisée par nous…pour vous…
L’idéal est de venir pour découvrir notre large gamme de toutes les régions de France.
.
On parle beaucoup de se re-inventer avez vous déjà des idées pour la suite ?
 
Comme je vous l’ai dit précédemment nous construisons avec mon équipe, un nouvel établissement qui proposera une offre unique sur la région stéphanoise. Mais ça… ce sera à découvrir très vite dans quelques mois. LE PUB ART MUSIQUE …
.
LA CAVE EST OUVERTE ET MET EN PLACE TOUTES LES ACTIONS POSSIBLES POUR SES CLIENTS
Philippe Guillaumond acteur engagé du commerce de proximité a mis toute en place pour permettre à son établissement de continuer à proposer ses produits aux clients du territoire :
– des horaires maintenus (10H19H non-stop),
– ouverture d’un Click en collect,
– Un Drive déjà mis en place en avril dernier
– Livraison à domicile.

Développement de la communication sur les réseaux sociaux, Linkedin, Instagram, Facebook…. Envois d’Emailing.Toutes les mesures d’hygiène et de sécurité ont été mise en place pour le confort et la santé de tous.

merci à Catherine VAZILLE

Communication, Conseil, Développement, Stratégie
Tel : 07 70 37 30 52