Les chasseurs de tête auraient plutôt tendance à dissuader les candidats de venir à Saint-Etienne…

Et de six !
Lors de son premier mandat, Gaël Perdriau a vu défiler pas moins de cinq DGS, directeurs généraux des services. Depuis plusieurs mois, la fonction de directrice mutualisée Ville et Métropole était assurée par Véronique Landra. N’ayant plus d’attaches familiales à Saint-Etienne après le décès d’un proche , la fonctionnaire territoriale avait demandé une mise en congé de préretraite au premier janvier 2023. Gaël Perdriau a répondu favorablement à cette demande.

L’intérim sera assuré par Bernard Gonzales, directeur général adjoint Ressources.
Compte tenu des tensions persistantes au sein du personnel municipal et métropolitain, il n’est pas facile de trouver des cadres territoriaux de haut niveau pour s’exiler à Saint-Etienne. Les chasseurs de tête ont plutôt tendance à dissuader les candidats.

Campagne des législatives.
→ Réunions publiques.
Ce 8 juin, Laurent Wauquiez fera deux haltes dans la Loire. Le lendemain, Axel Dugua, ancien président départemental des jeunes LR, tiendra une réunion publique à la salle Lamartine à 19 heures.

→ Laurent Wauquiez sur le terrain.
On le dit intéressé par la présidence des LR. Le président de Région a déjà apporté son soutien à 53 candidats au cours de 25 déplacements sur tout le pays. Lui-même est candidat LR suppléant en Haute-Loire.

→ Un soutien de poids.
Candidat de la majorité présidentielle dans la première circonscription, Quentin Bataillon vient de rendre public le soutien de l’ancien premier ministre Edouard Philippe.

→ Erreur d’images.
Candidate en Val-de-Marne, Emmanuelle Wargon s’est fait taper sur les doigts pour avoir mis une photo de Lyon en fond d’affiche.Même chose pour la Roannaise, Nathalie Sarles, qui a mis le Lubéron en fond d’affiche au lieu de la côte roannaise.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com