Les bouches inutiles un roman historique à découvrir

Après 2 ouvrages historiques (Tranches de vie en Velay et Mémoires de la 1è guillotine de Haute-Loire), Marie-Martine Laulagnier de Barba est venue nous parler de son dernier livre, édité à compte d’éditeur par les éditions MAIA,  qui vient de paraître.

Toujours axé sur des recherches historiques, mais romancé en raison de la proximité temporelle et des descendants indirects, il relate la vie d’un enfant trouvé en 1919 à St Etienne, élevé à Beaux, puis instituteur au Crêt de Roc à Saint-Etienne. Au retour du stalag XIB, il part à la quête de ses ancêtres, mais à l’époque, pas d’internet, les recherches généalogiques sont ardues ! Il se découvre une famille dans le Pas-de-Calais, et approche leur vie quotidienne, ainsi que le périple de sa mère pour fuir les bombardements. Elle se retrouvera à Retournac, bien loin de son coron.

A-t-elle volontairement abandonné son enfant ? La vie d’Omer va-t-elle se trouver bouleversée par les découvertes qu’il a faites ?

« Omer, enfant trouvé à Saint-Etienne en 1919, fut envoyé en nourrice chez des paysans de Haute-Loire et devint ensuite instituteur. A son retour de captivité, sa carrière se déroule sans anicroche. Mais un jour, un de ses élèves l’interpelle à propos de son nom et de son prénom, inconnus dans la région. Pour satisfaire la curiosité du gamin, Omer va entreprendre des recherches. Mais à l’époque, Internet n’existe pas, il faut tâtonner, interroger les voisins, se rendre dans les mairies… Il découvre que sa famille est originaire du Pas-de-Calais, que sa mère a été réfugiée en Haute-Loire, comme de nombreuses « bouches inutiles », car ainsi nommait-on les femmes, les vieillards et les enfants dans les zones bombardées où la nourriture était rare et réservée aux travailleurs et aux soldats et qu’on évacua dans toute la France.

Vivons avec Omer dans le Velay, dans l’industrieuse cité de Saint-Etienne et les corons du Pas de Calais mais aussi le quotidien difficile des réfugiés.

Marie-Martine Laulagnier de Barba a connu plusieurs vies professionnelles : interprète, comptable public, juriste, désormais généalogiste foncière, familiale et successorale, elle est l’auteur de plusieurs livres d’histoire locale et parcourt avec passion les archives à la recherche du passé de nos devanciers. Son premier roman historique est donc disponible, elle sera pour la 1è fois à la Fête du Livre de Bas en Basset le 21 mai, puis au fil des salons du livre locaux.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com