Les Archives départementales de la Loire ouvrent exceptionnellement leurs portes le 20 septembre

Le 20 septembre 2020, les Archives départementales de la Loire ouvrent exceptionnellement leurs portes dans le cadre des Journées européennes du patrimoine. À cette occasion, elles exposent pour la première fois un florilège de photographies issues de la riche collection d’albums de la journaliste et parachutiste stéphanoise, Ennemonde Diard (1898-1943). Visites et activités pour tous sont
également proposées tout au long de la journée : découverte du bâtiment et des métiers des archives, animations autour de l’exposition, initiation au tir à l’arc, présentation de documents sur le thème de l’enseignement et de l’apprentissage.

Pour tous :
Visite libre : 14h00 à 18h00. Un livret d’exposition sera disponible à l’accueil pour accompagner la visite.
Visites commentées : 14h15, 15h15 et 16h15. Durée : 1h00. Inscription obligatoire.

L’EXPOSITION « ENNEMONDE DIARD : UNE COLLECTION PHOTOGRAPHIQUE
EXCEPTIONNELLE. AVIATION, SPORTS, VOYAGES. 1895-1939

Présentation de l’exposition
Le fonds Ennemonde Diard, ce sont plus de 3 000 photographies ainsi que plusieurs dizaines de carnets d’articles de presse composant la documentation professionnelle et amateur de cette journaliste sportive et parachutiste stéphanoise passionnée d’aviation. L’exposition présente les photographies originales mais aussi des agrandissements permettant de mieux mettre en valeur la qualité esthétique et documentaire de ces très belles photographies en noir et blanc.

Cette exposition a pour ambition de mettre en lumière les thématiques phares de cette collection, à savoir l’histoire de l’aviation, les manifestations sportives et les voyages. Des documents d’archives, issus de la collection d’Ennemonde Diard, ou d’autres fonds des Archives départementales, sont également présentés afin d’apporter des informations complémentaires sur la vie d’Ennemonde Diard.
L’exposition propose dans son parcours des pauses ludiques pour petits et grands. Saurez-vous associer à chaque type d’aéronef une date d’invention ou d’apparition ?

Connaissez-vous les pionniers de l’aviation ? Saurez-vous identifier le sport représenté sur les photographies ?
Pour les passionnés de sport et d’aviation… mais pas que !
À travers les albums d’Ennemonde Diard, ce sont de véritables morceaux de vie dans un monde de loisirs qui nous sont donnés à voir.
L’exposition offre de découvrir en images les prémices de l’aviation depuis la fin du XIXe siècle jusqu’aux années 1930. Une sélection de photographies représentant différents exemples d’aéronefs (biplan, monoplan, planeurs, ballons, autogires…) rend compte des évolutions techniques au cours de seulement quelques décennies. Des portraits d’aviateurs et d’aviatrices permettent également de
mettre un visage sur l’aventure formidable qu’a représenté l’aviation, parfois jusqu’au sacrifice pour certains de ces pionniers.

Le sport est bien entendu très présent. Ennemonde Diard a suivi les manifestations sportives de son temps, locales mais aussi nationales. Fière de Saint-Etienne, grande ville de l’industrie cycliste au début du XXe siècle, la journaliste donne une place toute particulière au cyclisme dans ses albums.
Cette discipline est donc mise à l’honneur dans l’exposition. Mais on peut également admirer des photographies représentant des courses automobiles et motocyclistes, des courses hippiques, des compétitions de ski, de tir à l’arc, de fields trials ou encore de colombophilie, une autre passion de la journaliste qui chérissait les oiseaux.

Enfin, entre ciel et terre, en France, en Méditerranée et jusqu’au Moyen-Orient, Ennemonde Diard a collecté aussi de nombreuses photographies de paysages prises lors de ses propres pérégrinations en France et à l’étranger. Les photographies de son voyage au Maroc sont particulièrement belles.

À noter également l’expédition photographique du lieutenant Marcel Saint-André en 1915 dans les Dardanelles : l’exposition retrace son parcours depuis les tranchées de la Meuse jusqu’au Cap Helles et à l’île de Ténédos, en passant par Alexandrie et le Caire. Ennemonde Diard, une personnalité singulière

Difficile d’appréhender cette collection d’albums photographiques sans présenter celle qui l’a constituée. Née en 1898, Ennemonde Diard est la fille aînée d’un armurier stéphanois. Durant la Première Guerre mondiale, la jeune fille est très investie dans le soutien aux soldats sur le front et aux prisonniers de guerre. En 1918, elle s’enrôle en tant que conductrice d’ambulance. Après-guerre, elle mène deux carrières, l’une en tant que journaliste sportive dans de nombreux journaux locaux, et plus particulièrement pour le journal Le Mémorial de la Loire, et l’autre en tant que parachutiste.
En 1921, elle devient en effet l’une des toutes premières parachutistes. Très investie dans la vie locale, elle participe à de nombreux événements, notamment sportifs. Elle s’engage également en politique au sein du Parti Populaire français. Partie en Allemagne en 1943 en tant que travailleuse volontaire, elle y décède dans un accident de voiture.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *