Le STEEL stoppera t’il l’évasion commerciale vers Lyon et Givors ?

STEEL devrait être un pôle commercial « d’entrée de Ville » de dernière génération, avec la vocation d’accueillir de nouvelles enseignes absentes de Saint-Etienne où bénéficiant de surfaces plus grandes.

Son objectif visant à stopper l’évasion commerciale vers  Lyon et Givors (l’évasion est estimée à 50% pour les achats non-alimentaires).

De nombreux acteurs ont participé à ce projet, porté par le groupe Apsys et notamment Sud Architectes, Atelier Rivat Architecte, BASE architecte paysager, Studio Joran Briand designer et l’Etablissement Public d’Aménagement de Saint-Etienne, qui aura fait travailler 70% d’entreprises locales dans sa phase chantier.

STEEL se compose de 70 000 m2 Gla ( surface commerciale utile), de 52 500 m2 de surface de vente et de 70 commerces/restaurants. Ce projet privé est l’un des plus importants projets des dernières décennies dans notre pays et à Saint-Etienne.

Ce nouveau centre commercial devrait générer 800 emplois pour faire vivre cet espace commercial et de loisirs, et aura fait travailler environ 300 emplois pendant les 24 mois de travaux. Ce bâtiment se compose d’une résille de 840 tonnes en aluminium (soit l’équivalent de 56 millions de canettes de soda ) et 30 000 m² (soit quatre fois la superficie de Geoffroy Guichard) avec notamment 40 000 m² d’espaces verts aménagés, 1 200 arbres et deux fontaines.

Les enseignes qui seront présentes notamment : Leroy Merlin, Maisons du monde, Boulanger, Décathlon, Kiabi, Gemo et Basic-Fit. Un pôle de restauration proposera une offre variée avec des terrasses généreuses donnant sur une « place événementielle ». Avec plus de 1 600 places de parkings qui seront disponibles et accessible également depuis IKEA.

Info suite à la visite sur le chantier du Député Jean Michel MIS.

 

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *