Le maire de Saint Étienne se sent pousser des ailes nationales

Les Brèves de Pat Françon du 24 Aout 2020

Les leçons de Gael Perdriau.
Jour après jour, tribune après tribune, le maire de Saint Étienne se sent pousser des ailes nationales. Ce week-end, le maire de Saint Étienne a levé le regard vers l’Elysee.

Dans un quotidien national, l’élu ligériens égratigne son parti dont il est un des vice président en charge du projet. Gael Perdriau tire la sonnette d’alarme et juge que les LR manquent de crédibilité. Une tribune qui intervient au moment où des dirigeants du parti pressent François Baroin de se présenter. Le Stephanois étale ses critiques, se réclame de Jacques Chirac.

Il ne parle pas de son propre micro parti. Dans le même temps, sur un autre quotidien, Hervé Morin apporte son soutien à François Baroin. À suivre.

La Ric restructure.
Commune la plus pauvre de la Loire, la Ricamarie entre dans une décennie de travaux de restructuration de son centre ville. Avec le soutien de la métropole et de la région, la commune communiste va de-densifier son centre ville en procédant à des de constructions de taudis.

Des commerces seront rachetés et l’immobilier sera repensé. Une maison des projets permettra à la population de suivre le chantier.

Indemnisation
On est sans nouvelle de la proposition de Régis Juanico de la création d’un fonds d’indemnisation des victimes professionnelles et bénévoles du virus.

Le député Stephanois a présenté une proposition de loi sur le sujet. Les soignants ont été été retenu mais le parlementaire pense aux forces de l’ordre, aux enseignants, aux ambulanciers, aux personnels des EHPAD.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *