Le Maire de Saint-Etienne adresse un courrier à la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal

Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole, a dressé un courrier à la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, à la suite de la décision d'interdire aux étudiants en 1ère année de médecine
Gaël Perdriau demande à la ministre de l’Enseignement supérieur de trouver des solutions acceptables pour les étudiants en médecine
injustement interdits de passer leurs examens.
Comme il s’y était engagé, Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole, a dressé un courrier à la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, à la suite de la décision d’interdire aux étudiants en 1ère année de médecine, testés positifs ou cas contact, de pouvoir passer les épreuves du PASS ( Portail accès santé spécifique) déterminant pour accéder en deuxième année, ce qui entraîne leur élimination immédiate.
Si la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (DGESIP) a indiqué que les étudiants pourront recommencer leur parcours sans perdre le droit de se présenter deux fois à cet examen particulièrement exigeant et demandant de lourds sacrifices, il n’en demeure pas moins que « ces étudiants sont injustement privés de toute opportunité de défendre leurs chances dans un examen qu’ils ont préparé dans des conditions extrêmement difficiles ».
Pour Gaël Perdriau, « cette décision ne tient absolument pas compte de la situation, parfois extrêmement compliquée, des étudiants pour lesquels perdre une année peut avoir des conséquences importantes au niveau économique », et demande que « des solutions acceptables soient proposées aux étudiants floués dans leur dignité face à cette décision incompréhensible ».
Communiqué de Gael Perdriau