Le Groupe Socialiste regrette le refus de la Région de s’engager sur les infrastructures ferroviaires

Ce vendredi à l’occasion de l’Assemblée plénière du Conseil régional, Johann CESA, conseiller régional, a défendu un vœu demandant au Gouvernement de garantir la couverture des besoins en investissements pour le réseau ferroviaire de la Région, et notamment sur le Lyon-Clermont, le Clermont-Saint-Etienne et le Montluçon Lyon. Laurent Wauquiez nous a opposé une fin de non-recevoir, sans aucun argument valable. Il y a une semaine, le Président de Région n’a pas daigné défendre ces lignes du quotidien lors du déplacement du 1er Ministre à Clermont-Ferrand. Clairement, Laurent Wauquiez laisse tomber les usagers de ces territoires.

Rappelons que la ligne Lyon-Clermont n’a connu aucune avancée significative quant à l’amélioration de la relation entre l’Est et l’Ouest de la région. Or, nous devons impérativement obtenir la modernisation de cette infrastructure avec relèvement de la vitesse et électrification. La liaison entre Clermont-Ferrand et Saint-Etienne, respectivement troisième et quatrième agglomération de notre région, doit être modernisée afin de favoriser la réouverture du trafic entre Thiers et Montbrison. De même que la liaison Montluçon-Lyon n’est toujours pas rétablie alors que la circulation des trains a repris entre Bordeaux et Montluçon.

Anna AUBOIS et Marie-Hélène RIAMON, conseillères régionales, représenteront les conseillers régionaux socialistes et démocrates à la mobilisation du 18 octobre en gare de Noirétable et à Chabreloche pour soutenir le retour d’une ligne ferroviaire la plus directe entre Lyon, Saint-Etienne et Clermont-Ferrand.

Johann CESA
Conseiller régional, Loire

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *