Le Gouvernement va t’il battre en « retraite » ?

Depuis 5 décembre dernier, les français manifestent contre la réforme des retraites voulue par le président Macron. Les sondages indiquent que 57% des Français se disent opposés au projet de réforme des retraites (sondage BFMTV). Qui s’indigne de cette contre-réforme : les agents de la SNCF, de la RATP, les ouvriers, les enseignants, les avocats, les personnels de la santé, les artistes de l’opéra de Paris…. (Liste non exhaustive)

Cette contre-réforme des retraites c’est quoi exactement ?

 C’EST UNE RETRAITE CALCULEE PAR POINTS (fini le calcul sur la base des trimestres travaillés) ce qui va entraîner une baisse moyenne des pensions au cours des 20 prochaines années de 27 %. Ce qui veut dire concrètement que des retraités.es ayant travaillé toute leur vie seront sous le seuil de pauvreté.

La retraite par points affectera durement les fonctionnaires dont la pension est calculée sur les six derniers mois. Les salariés du privé seront aussi touchés car les pensions seront calculées sur les points accumulés tout au long de la carrière et non plus sur les 25 meilleures années.


 C’EST L’ALLONGEMENT DE LA DURÉE DE TRAVAIL, le gouvernement veut nous faire travailler plus longtemps : dès 2027, tout le monde sera concerné. Même si vous avez tous vos points, il faudra attendre. C’est un recul monstrueux : en 2018, l’espérance de vie sans incapacité était de 64,5 ans pour les femmes et de 63,4 ans pour les hommes. Nous n’aurons plus droit à une retraite en bonne santé…. Et les générations futures, nos enfants, encore moins…. Tout un pan de la vie sociale va s’effondrer quand il y aura moins de membres actifs dans les diverses associations et l’entraide intergénérationnelle ne pourra plus se faire.

 L’AGE PIVOT à 64 ANS DISPARAÎT MAIS la notion D’AGE D’ÉQUILIBRE DEMEURE ! C’est soi- disant LA grande concession faite par le gouvernement, mais elle ne trompe pas la majorité des syndicats en lutte. En effet, il reste l’âge d’équilibre (âge de départ à la retraite à taux plein qui permet l’équilibre du financement des retraites) qui lui avancera avec l’espérance de vie. Ainsi les générations futures devront partir bien au-delà des 65 ans !
Devant le refus du peuple à se laisser dépouiller, le gouvernement répond en envoyant la police (comme il avait commencé à le faire face aux gilets jaunes) avec son cortège de violences inacceptables dénoncées non seulement par les manifestants, mais aussi par AMNESTY INTERNATIONAL, L’UNION EUROPÉENNE (le Conseil de l’Europe) et le DÉFENSEUR DES DROITS et même l’ONU.

Nous avons des propositions à faire pour une autre réforme des retraites :
1. D’abord, APPLIQUER L’ÉGALITÉ SALARIALE FEMMES/HOMMES. Elle aurait pour conséquence d’apporter annuellement 6 milliards d’euros supplémentaires pour la branche retraite.
2. Il faut favoriser LA CRÉATION D’EMPLOIS DURABLES ET QUALIFIÉS DANS LE PUBLIC ET LE PRIVÉ La création en 5 ans de 3 millions d’emplois soit 2 millions dans le secteur privé et 1 million dans le secteur public, permettraient d’engendrer 30 milliards d’euros de recettes de cotisations pour les caisses de retraite.
3. CREER UN BONUS/MALUS SUR LES COTISATIONS PATRONALES. Nous proposons de moduler le taux de cotisation patronale en fonction des comportements des entreprises en matière d’embauche, de formation et d’objectifs écologiques. Celles qui auront une activité vertueuse (relocalisation des activités, développement de l’emploi, de la formation, des investissements) seraient soutenues. Les autres auraient une augmentation du taux des
cotisations.
4. LA MISE À CONTRIBUTION DES REVENUS FINANCIERS : Il faut mettre fin aux régimes spéciaux de la finance. Nous proposons d’instaurer un prélèvement sur les revenus financiers perçus par les entreprises (notamment les dividendes totalement exonérés de cotisations sociales…). .
Enfin dans cette lutte sociale, nous exigeons l’arrêt des violences policières : les policiers ne peuvent pas agir en toute impunité.

communiqué du PCF 13/01/2020.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *