Partager cet article :

Dino Cinieri et le monde agricole.
En début de semaine, Dino Cinieri a remis en mains propres au premier ministre, Jean Castex, un courrier d’alerte sur la situation du monde agricole dans sa circonscription et au delà. Le coup de froid que nous venons de vivre en ce mois d’avril est le pire enregistré depuis une vingtaine d’années et les conséquences en sont terribles pour le monde paysan.

Dans son courrier, le député LR de la quatrième circonscription reconnait la  réaction rapide du gouvernement les premières mesures annoncées. Le parlementaire souhaite que l’Etat aille plus loin dans l’adoption de mesures exceptionnelles car la quasi-totalité des récoltes ont été affectées.

Le député suggère des exonérations de charges, un chômage partiel pris en charge par l’Etat, des aides financières pour accéder au  crédit et des aides pour le financement de protections climatiques..

Les LR Loire ont élu leurs instances.
Sans surprise, Jean-Pierre Taite a été réélu par les militants ligériens des LR président départemental du parti. Huit militants ligériens ont été élus pour siéger au conseil national du parti. Il s’agit d’Andrée Debard, Hervé Maitre, Antoine Poméon, Fabienne Perrin, Marie-Camille Rey, Olivia Dumas, Alain Schneider et Aline Mousseghian. Claude Liogier, adjoint au maire à Saint-Etienne est élu délégué de la première circonscription, Fabienne Perrin, ex adjointe de cette ville, devient déléguée de la deuxième circonscription. Axel Dugua, adjoint aux sports à Saint-Chamond et président des jeunes LR, remplace Hervé Reynaud dans la troisième circonscription.

Antoine Vermorel dirigera la cinquième et Hervé Maitre la sixième. Plusieurs candidats comme Claude Liogier, Antoine Vermorel et Antoine Vermorel ont obtenu le score de 100% des voix, un résultat que même messieurs Tsi Jin Pin et Kim Jong envieront. Une membre du cabinet de Gaël Perdriau affiche le score peu flatteur de 13, 53% des voix.

Coupe du monde de foot au Qatar.
Alors que tout Saint-Etienne se passionne, le maire en tête, pour le rachat de l’ASSE, le député Régis Juanico s’interroge sur la présence de supporters en terre émiratie pour le Mondial de football de 2022.

Dans une tribune libre du Journal du Dimanche, le parlementaire ligérien pose la question des droits de l’homme et de la corruption
dans l’émirat. Il rappelle aussi les morts des 6500 travailleurs étrangers morts sur les chantiers de constriction des stades et des
installations. Sans oublier les atteintes à l’environnement et une enquête du PNF, le parquet national financier, sur des trafics. Régis Juanico salue le club norvégien de foot de Tromsoe qui appelle au boycott de l’épreuve. Plusieurs autres pays sont sur une même ligne et des joueurs connus n’hésitent plus à critiquer ce rendez-vous.