Le Crous plus que jamais mobilisé, au service des étudiants en situation de précarité et d’isolement

Tout en veillant à l’application des mesures de sécurité sanitaire, le Crous de Lyon reste présent aux côtés de son public étudiant, qu’il s’agisse de celles et ceux qui demeurent hébergés dans ses résidences, mais aussi plus largement de toutes celles et ceux qui rencontrent des difficultés, qu’elles soient financières, sociales ou psychologiques.
Le Crous de Lyon peut s’appuyer sur l’engagement remarquable de l’ensemble de ses agents, animés par leur mission de service public, sur le terrain auprès des étudiants confinés, comme en télétravail, pour assurer le maintien de son action sociale et lutter contre l’isolement des étudiants.

  1. Pour lutter contre l’angoisse de la situation et le sentiment de solitude dans cette période particulière, parce que confinement ne doit pas rimer avec isolement, le Crous de Lyon continue d’accompagner tous les étudiants :   
  • Pour veiller au bien-être des résidents et identifier le sentiment d’isolement de certains, le Crous de Lyon a mis en place des opérations de phoning et de porte-à-porte assurées par les personnels des résidences universitaires, qui viennent compléter sur le terrain les échanges réguliers faits par mail, sms et réseaux sociaux depuis le début du confinement.
  • L’occasion d’orienter au premier signe l’étudiant vers les structures de santé avec qui nous collaborons de manière rapprochée et concertée, que ce soit avec l’association Apsytude, avec qui nous avons élargi les vidéoconsultations gratuites, mais aussi avec les Services de Santé Universitaires mobilisés eux aussi auprès de tous les étudiants depuis le début du confinement aussi bien sur la santé physique que mentale.
  • Le bien-être psychologique passe aussi par l’activité et des rendez-vous réguliers pour une journée structurée. Partant de ce constat, le Crous a mis en place des activités en ligne gratuites et accessibles à tous les étudiants : coaching sportif, conseils diététiques avec réalisation de recettes, ateliers DIY, cours de yoga et méditation, bons plans… Des rendez-vous réguliers et des live Facebook sont instaurés du lundi au samedi en fin d’après-midi pour aérer l’esprit et prendre soin de soi, même chez soi. Plus d’infos ici : www.crous-lyon.fr/actualite/restezchezvousoui-ongardelelien/
  • Et parce que l’essentiel est de garder le lien, les animateurs, les personnels d’accueil, de veille, d’entretien du Crous de Lyon tiennent au quotidien sur place dans les résidences leur rôle de relais d’information et d’interlocuteurs privilégiés pour écouter, orienter et rassurer les résidents.
  1. Pour répondre aux difficultés financières croissantes auxquelles les étudiants font face, le Crous de Lyon déploie tous les outils à sa disposition permettant de lutter chaque jour contre la précarité des étudiants :
  • Les bourses sur critères sociaux pour maintenir le niveau de ressources des étudiants :
    Comme à l’accoutumée, le Crous de Lyon assure en continu le versement des bourses pour l’année 2019-2020 et instruit les dossiers de demandes pour 2020-2021. Ainsi, grâce à la mobilisation des 17 gestionnaires des bourses, les bourses sur critères sociaux et autres aides annuelles, ont été versées, en temps et en heure le 5 avril dernier aux 47 895 étudiants concernés, sans un seul retard et ce pour plus de 12 millions d’euros.
  • Les aides spécifiques pour répondre aux situations d’urgence :
    Accessibles pour tout étudiant, qu’il soit boursier ou non, international ou Français, les aides d’urgence du Crous de Lyon sont massivement attribuées par les services sociaux du Crous dont les agents sont également à pied d’œuvre en cette période, en partenariat étroit avec les établissements d’enseignement supérieur. Les aides financières spécifiques attribuées par le Crous viennent répondre au constat d’une situation sociale difficile. Ces aides sont soumises à une évaluation sociale : entretien avec un assistant social, présentation de justificatifs bancaires, plan d’action partagé. 1820 entretiens pour 1071 étudiants ont ainsi été conduits par les services sociaux entre le 16 mars et le 20 avril. Depuis le début des mesures de confinement ce sont plus de 156 000 euros qui ont été versés par le Crous de Lyon. Les 10 millions d’euros d’aides supplémentaires nationales annoncées par la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche il y a quelques jours viennent ainsi répondre au besoin croissant des étudiant.
  • Aides de première nécessité pour subvenir aux besoins essentiels des étudiants :
    Si les restaurants universitaires sont fermés depuis le 16 mars en raison des mesures de confinement, le Crous de Lyon n’oublie pas sa mission essentielle de permettre aux étudiants de pourvoir à ce besoin vital. La mobilisation exceptionnelle des services sociaux permet tout particulièrement d’aider les étudiants en situation de précarité : 490 aides ont été accordées pour 430 étudiants. Parmi eux, 126 étudiants ont été soutenus pour faire face à leurs dépenses d’alimentation pour un montant de 22 900 € à l’heure actuelle. Parallèlement, nombre d’étudiants, hébergés ou non dans les Crous, ont pu bénéficier des distributions de colis de première nécessité organisées par les associations étudiantes Gaélis à Lyon et Fasee à Saint-Etienne, en partenariat avec la banque alimentaire, les universités, les métropoles et le Crous de Lyon qui les soutient pour sa part à hauteur de 25 000 €. 1 400 colis à Lyon et 240 à Saint-Etienne, composés de produits alimentaires et d’hygiène, ont été distribués ces deux dernières semaines aux étudiants qui en ont fait la demande dans 9 points de livraison à proximité directe des lieux de vie des étudiants et notamment des résidences universitaires.
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *