Le coup de sang du Député de la Loire Régis Juanico

Le coup de sang de Régis Juanico :
Invité à commenter sur le plateau de France 3 la crise sanitaire,Gaël Perdriau s’est livré à un virulent plaidoyer contre le député, Régis
Juanico.

Le maire de Saint-Etienne a eu des propos très durs vis à vis du parlementaire accusé d’avoir stigmatisé la population stéphanoise dans plusieurs supports de presse. En quarantaine dans son appartement suite à un test positif, Régis Juanico a produit un long texte argumenté sur sa page Facebook.

Après avoir dénoncé les propos polémiques du maire, il reprend les arguments donnés aux journalistes comme le poids d’une population âgée et de familles nombreuses occupant de petits logements. Rien de déplacé et d’excessif.

Une nouvelle semaine avec la Covid :
La situation continue à être compliquée dans la Loire et des tensions apparaissent. A Rive-de-Gier, des jeunes gens ne respectant pas le couvre feu ont attaqué trois policiers en patrouille et en ont blessé un. A Andrézieux-Bouthéon, le maire François Driol, a déploré le comportement de certains mineurs irrespectueux des gestes barrières. La commune s’est dotée de l’application Illiwap. A Saint-Chamond, la gendarmerie  a été caillassée. Lors de ce même week-end, les gendarmes ont multiplié les patrouilles dans les arrondissements de Montbrison et Roanne. Invité de plusieurs médias radio et télé, Hervé Reynaud, maire de Saint-Chamond, a annoncé un prochain entretien avec la préfète à propos de sa demande de matériels militaires.

Arménie.
Membre du bureau du groupe d’amitié France-Arménie, le député stéphanois, Jean-Michel Mis, est actuellement en Arménie en compagnie de l’ancien député, François Rochebloine. Sur sa page Facebook, Jean-Michel Mis publie plusieurs photos et des textes. De son côté, Eric Berlivet, maire de Roche-la-Molière, vient de publier un communiqué de soutien au peuple arménien, dénonçant les bombardements azéri sur l’enclave du Haut Karabakh . L’élu, président du parti AGIR dans la Loire, critique l’ingérence du président turc dans le Caucase.
De son côté, Gaël Perdriau reste très discret . Le maire de Saint-Etienne était allé au Karabagh en compagnie de François Rochebloine pour signer un pacte de jumelage avec une commune de la république. Son silence est surprenant et interroge la communauté arménienne.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *