Le 1er ministre Jean Castex au CHU de Saint-Etienne à l’invitation du député LREM, Jean-Michel Mis.

Covid 19 dans la Loire :  un premier ministre au CHU
En une semaine, le département a enregistré 65 décès dans ses EHPAD. 900 personnes sont hospitalisées soit trente de plus pour la seule journée de jeudi et 25 décès en 24 heures. Les pharmaciens du département devraient rapidement recevoir les premiers tests. Une
unité de rééducation vient d’ouvrir pour les malades en rémission au centre mutualiste des 7 collines de Saint-Etienne. A Roanne, l’hôpital est quasiment saturé tout comme les EHPAD du Roannais.

Le centre hospitalier de Montbrison recherche des renforts. Et la grippe aviaire franchit une nouvelle étape dans le département. Pour limiter les dégâts économiques de la pandémie, la région vient de voter une aide de 50 millions aux commerces et entreprises. Cet après-midi, après une cérémonie à Nice, le premier ministre Jean Castex se rendra au CHU de Saint-Etienne à l’invitation du député LREM, Jean-Michel Mis.

Conseils en série

Après une première réunion, le 5 octobre, le conseil métropolitain de Saint-Etienne Métropole s’est réuni, le 5 novembre, en visio sur un ordre du jour très restreint. Les élus ont adopté leur règlement intérieur ainsi que divers travaux de voirie concernant la ville de
Saint-Chamond.

Un engagement de soutien aux travailleurs du groupe textile Kidiliz, ex Zannier, a aussi été adopté. Par ailleurs, le CHSCT, comité sur les conditions de travail et de santé de la ville de Saint-Etienne, s’est réuni en session extraordinaire. Les cinq syndicats ont publié un texte commun dénonçant l’amateurisme de la gestion des ressources humaines de la commune. Le conseil municipal de Saint-Etienne se réunira le 16 novembre pour adopter son règlement intérieur et le nouveau découpage des conseils de quartier.

Signalons que plusieurs mois après les élections, ni la ville de Saint-Etienne ni sa Métropole ne disposent d’un plan de mandat ni de feuilles de route.

Enseignement supérieur. Une fusion Lyon-Saint-Etienne en vue.
Ne vous y trompez pas. La fusion des universités de Saint-Etienne et Lyon n’est plus à l’ordre du jour. Pour autant, on vient d’apprendre le mariage de l’ENISE, l’école nationale d’ingénieurs de Saint-Etienne, et de l’école Centrale de Lyon, une des plus prestigieuses écoles d’ingénieurs de France. Le mariage sera opérationnel le 1 janvier 2021.

Avec son école des mines, Saint-Etienne conserve un établissement de renommée nationale avec une nouvelle formation d’ingénierie de la santé. La préfecture de la Loire dispose aussi avec l’IRUP, institut régional universitaire professionnalisant d’une formation d’ingénieurs en alternance.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *