L’association Triangle Rose apporte son soutien à Gilles Artigues

Communiqué de l’association « Triangle Rose ».

Nous apprenions hier avec stupeur par une parution du journal Mediapart l’existence d’un chantage sur l’orientation sexuelle réelle ou supposée d’un adjoint au maire de Saint-Étienne, et ancien premier adjoint, dont l’un des initiateurs serait actuellement adjoint à la mairie de Saint-Etienne.

La victime aurait été piégée, filmée à son insu lors d’un acte de massage avec un escort, qu’il n’aurait d’ailleurs même pas sollicité, dans le but d’exercer des pressions sur sa carrière politique.

Les faits, s’ils sont avérés, nous révèlent de graves agissements. En dehors de toute étiquette politique, de toutes pensées passées des personnes citées, il est affligeant de constater qu’en 2014, comme en 2022, l’on puisse penser que l’orientation sexuelle réelle ou supposée d’une personne, que ses pratiques sexuelles réelles ou supposées soient de nature à salir, comme il est indécent de cautionner de tels agissements…

– Exercer des pressions sur une personne en raison de son orientation sexuelle réelle ou supposée porte un nom, c’est de l’homophobie et cela constitue un délit puni par la loi.
– Révéler l’orientation sexuelle réelle ou supposée d’une personne sans son consentement, c’est de l’outing forcé et c’est aussi un acte à caractère LGBTQIphobe, méconnu mais reconnu.
– Se servir d’une personne de par son activité de travailleur du sexe, en le filmant à son insu pendant qu’il fait sa prestation est également moralement déplorable, et l’est encore plus en connaissance de la précarité sociale, médicale et psychologique dans laquelle sont plongés les travailleurs du sexe.

Nous tenons d’ailleurs à rappeler qu’un acte à caractère LGBTQIphobe n’est pas constitué par l’orientation sexuelle réelle ou supposée des personnes citées mais bel et bien par les actes eux-mêmes.
De fait l’association Triangle Rose apporte son soutien à Gilles Artigues, dont des photos de ce qui aurait dû rester dans son intimité, de sa vie privée, ont été révélées au grand jour.
Si les faits sont avérés, l’association triangle rose sera très vigilante quand aux différents développements de cette affaire.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com