L’ancien maire de Villars dénonce le poids de la ville de Saint Étienne

Le Rendez-vous de Pat Françon

La région en session.
Avant la pause estivale, la région Aura a voté un important budget de 400 millions d’euros pour « booster » des chantiers dans plusieurs commune dans le cadre de la relance. Un budget est également prévu pour aider à la reconversion professionnelle des gens qui perdent leur emploi. L’opposition a qualifié Laurent Wauquiez « d’as du recyclage ». Lors de cette même session, la région a apporté son soutien à l’autonomie de l’université de Saint Étienne.

Un président à la COPLER.
Cette intercommunalite du Roannais, communauté de communes du pays d’entre Loire et Rhône vient d’élire son président en la personne de Jean Paul Copelan, premier adjoint de la commune de Cordelle. Cet élu était précédemment vice président et il a occupé le poste de directeur général des services de la ville de Roanne. Une fonction qui n’a pas empêche son élection.

Villars en pointe.
Sur sa page Facebook, Paul Celle, ancien maire de Villars dénonce le poids de la ville de Saint Étienne au sein de l’exécutif métropolitain.

Il déplore l’absence de parité et la sur représentation des élus communistes. Par ailleurs, la commune de Villars, reconduit pour la huitième année, une aide aux étudiants de la commune avec le concours du centre communal d’action sociale. Les dossiers sont à retirer dès le 13 juillet.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *