La ville de Saint-Etienne a décidé de déposer plainte

Gaël Perdriau dépose plainte contre la NUPES.
Durant la campagne du premier tour des législatives, la NUPES de la première circonscription avait organisé, le 6 juin, une journée entière d’animation militante dans le quartier de Montreynaud, sur un parking public.

Une demande d’occupation de cet espace public avait été transmise à la mairie qui a refusé ainsi qu’une seconde demande de prêt de matériel urbain. Au cours de ce rassemblement, un branchement électrique a été effectué sur le réseau public, là aussi sans autorisation.

La ville de Saint-Etienne a décidé de déposer plainte pour occupation illégale du domaine public et vol d’électricité et mise en danger de la vie d’autrui.

Le communiqué « en même temps » de Gaël Perdriau ».
En attente d’un tabouret ministériel qui tarde à arriver, le maire LR (pas encore Horizons) de Saint-Etienne sort du silence. C’est en qualité de président d’une des 22 métropoles de France qu’il s’exprime dans un nouveau communiqué pour constater l’usure de notre nation.

Il souligne ensuite les dangers du programme de la NUPES qu’il juge démagogique et dangereux pour la paix sociale. Et il cite un certain nombre d’exemples en concluant par son souhait d’une défaite de la NUPES sur le plan local. Pour terminer, il appelle à voter équitablement pour les candidats LR et ceux de la majorité présidentielle à savoir Dino Cinieri, Emmanuel Mandon, Quentin Bataillon et Jean-Michel Mis. Après le scrutin, le climat pourrait se tendre au sein de la majorité municipale stéphanoise.

Rendez-vous avec Charles Napoli ⇓

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com