La survie de nos bars, restaurants et hôtels est vitale pour notre Ville

Question Orale déposée par Myriam ULMER, Pierrick COURBON et Anaclet NGAMENI au nom du groupe Nouvelle Gauche au prochain conseil municipal de Saint-Etienne.

Soutenir nos cafetiers, restaurateurs et hôteliers et les aider à travers la crise

Les acteurs du secteur de la restauration et de l’hôtellerie ont été parmi les premiers et les plus durement impactés par les mesures de confinement mises en place pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Ils risquent également de figurer parmi les derniers professionnels à pouvoir retrouver leur activité.

La survie de nos bars, restaurants et hôtels est vitale pour notre Ville et chaque fermeture d’établissement constituerait une perte pour son animation et son attractivité.

Les aides promises, tant au niveau local que national, quoique bienvenues, ne seront certainement pas suffisantes pour empêcher ces fermetures.

Aussi, nous vous proposons la mise en place d’un système de « pré-réservation » en ligne, où les consommateurs pourraient dès maintenant acheter des repas, prestations, nuitées ou encore constituer une « cagnotte » de type bon d’achat, dont ils jouiraient une fois le confinement levé.

Il s’agit, pour les commerçants de disposer d’une rentrée de trésorerie, leur permettant de faire face à leurs dépenses à courte échéance, en anticipation de l’augmentation inévitable d’activité qu’ils ne manqueront pas de connaître, une fois la situation revenue à la normale.

Des initiatives similaires ont déjà été lancées ponctuellement, comme celle de « La Grande Bouffe » dans la Métropole Lilloise.

La Ville de Saint-Etienne pourrait dès à présent lancer une plateforme qui servirait de support de collecte et qui reverserait aux établissements les sommes perçues, sans prélever de marge.

Une telle initiative, serait à même de redonner un peu d’espoir aux professionnels du secteur de la restauration et de l’hôtellerie, et pourrait même constituer un outil de gestion de la fréquentation de ces établissements lors du processus de déconfinement.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *