Partager cet article :

Saint-Etienne était la capitale du cycle….sans doute pour cette raison que je suis allé interroger Florent Missemer le président d’Ocivélo, suite à une rencontre avec un panneau annonçant la mise en double-sens de la rue de la Richelandière.

Cette modification de la circulation répondrais à une demande du supermarché Intermarché en construction dans le parc Giron. La rue de la Richelandière est équipée d’une bande cyclable qui sera effacée pour laisser la place à deux voies de circulation, face à l’école maternelle Gaspard Monge.

Dans le cas où les aménagements cyclables seraient supprimés, ou qu’aucune solution d’apaisement de la circulation ne serait installée,  l’association Ocivélo, qui n’a pas été concertée pour ce projet, dénonce l’infraction à l’article L 228–2 du code de l’environnement. 

En plus du passage fréquent de poids-lourds pour les livraisons du supermarché, ce double-sens augmenterait le trafic de transit dans la rue de la Richelandière, en créant un shunt routier entre la rue de Terrenoire et le cours Mimard. Le quartier de Saint-François, et l’école Gaspard Monge, ont-ils besoin de ces risques, de ce bruit et de cette pollution supplémentaires ?

Pour mémoire, Ocivélo avait essuyé un refus cinglant en 2016 de la Ville d’installer un double-sens cyclable sur le bas de la rue de la Richelandière, il y aurait donc de meilleurs arguments pour autoriser un double sens-automobile sur ce tronçon !

Des solutions techniques seraient pourtant réalisables, comme l’aménagement d’une chaussée à voie centrale banalisée ou bien l’utilisation des voies internes entre l’actuel supermarché et le Parc Giron pour les livraisons.

L’association Ocivélo réitère sa demande auprès de la Ville de Saint-Étienne de reprendre le rythme de concertation trimestriel qui avait permis un travail constructif avec l’adjoint à la circulation entre 2018 et 2020. Cette commission voirie ne s’est pas réunie depuis le printemps 2020.

Si soucieux de son accessibilité automobile, l’Intermarché du parc Giron s’inquiète-il de son accessibilité piétonne et cycliste ?  A‑t-il prévu d’installer des abris-vélos de bonne qualité et en nombre suffisant ? Nous rappelons que les cyclistes sont d’excellents clients du commerce de proximité !

 

+ d’infos sur le site https://ocivelo.fr