La revue Nouveau Lyon teste un supplément stéphanois

le magazine s'enrichira d'un supplément stéphanois de 20 pages qui sera encarté dans la revue et mis en vente dans 35 points de vente sur Saint-Etienne et sa région.

Coup de pouce aux jeunes.
Dans le Roannais, la commune de Riorges vient d’adopter en conseil municipal trois dispositifs pour les jeunes. Le premier est une bourse aux projets sportifs, culturels, solidaires pour les 15-25 ans. Le deuxième est une bourse pour le permis de conduire et le troisième est de l’argent de poche. Le permis de conduire est un atout pour trouver un emploi. En contrepartie, le bénéficiaire d’une bourse effectue un engagement volontaire de 50 heures au service d’une association locale.

Celui qui perçoit de l’argent de poche effectue un stage dans un service municipal. A Villars, une bourse au permis de conduire fonctionne depuis des années. A Saint-Etienne, l’entreprise inclusive, Tremplin 42 vient de faire accéder cinq jeunes à l’emploi.

2 La revue Nouveau Lyon teste un supplément stéphanois.
La revue Nouveau Lyon est un mensuel spécialisé dans l’immobilier et l’urbanisme de la métropole lyonnaise. Le 16 juillet prochain, elle sortira son numéro 50. A cette occasion, le magazine s’enrichira d’un supplément stéphanois de 20 pages qui sera encarté dans la revue et mis en vente dans 35 points de vente sur Saint-Etienne et sa région.
Les articles porteront sur les relations entre les deux villes voisines, les projets de transports, les entreprises locales, les innovations, l’immobilier à Saint-Etienne.

3 Encore des ennuis pour le maire de Saint-Etienne.
La chambre régionale des comptes et la CADA, la commission d’accès aux documents administratifs se sont, dans un passé récent, intéressées aux membres du cabinet du maire de Saint-Etienne et aux salaires du directeur de cabinet. Cette fois-ci, selon notre confrère, actu.fr,c’est le conseil d’Etat qui s’intéresse de près à un arrêté municipal anti-mendicité adopté en 2015.

La ligue des droits de l’homme et des conseillers d’opposition avaient saisi l’instance judiciaire en dénonçant une restriction des libertés et des mesures discriminatoires.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com