la Région les départements, les maires, les acteurs de la montagne, saisissent le Conseil d’Etat contre la fermeture des remontées mécaniques

D’autres solutions existent et notamment des protocoles sanitaires stricts sans aller jusqu’à l’interdiction, qui est en droit une mesure disproportionnée non justifiée

La décision de fermeture des remontées mécaniques et son impact sur l’économie de la montagne génèrent une profonde incompréhension dans nos territoires. Nous avons essayé et nous essayons toujours de faire évoluer les positions nationales dans un esprit de dialogue, mais sans aucune avancée concrète à ce stade. Contrôler de façon aléatoire les gens qui vont skier à l’étranger n’est évidemment pas une réponse à la hauteur des milliers d’emplois menacés dans nos montagnes. Ça n’est pas le sujet.
L’Autriche vient d’ailleurs d’annoncer l’ouverture de ses stations.

Sollicités par de très nombreux acteurs de la montagne qui ne comprennent pas ces positions, nous avons décidé ensemble de saisir la justice avec un référé devant le Conseil d’Etat contre la décision tendant à empêcher l’ouverture de toutes les remontées mécaniques en France. Cette décision n’est pas cohérente avec les autres mesures nationales : ouverture du métro à Paris, ouverture des salles de spectacle, possibilité d’aller à l’étranger en vacances indépendamment du ski … D’autres solutions existent et notamment des protocoles sanitaires stricts sans aller jusqu’à l’interdiction, qui est en droit une mesure disproportionnée non justifiée par les impératifs sanitaires, surtout à un moment où la situation sanitaire s’améliore.

L’initiative de ce référé a été travaillée avec de nombreux acteurs de terrain de nos montagnes. Elle est portée en commun avec les maires et les acteurs socioprofessionnels de la montagne (exploitants de remontées mécaniques, moniteurs,guides…) ainsi que des parlementaires. La Région, qui financera les frais de justice, et les trois départements les plus touchés (Savoie, Haute-Savoie et Isère) soutiennent et portent cette initiative en commun à travers Laurent Wauquiez, Jean-Pierre Barbier, Hervé Gaymard et Christian Monteil. D’autres acteurs de la montagne des autres massifs viendront se joindre à cette initiative.

Laurent WAUQUIEZ, Président de la région Auvergne Rhône Alpes
Jean-Pierre BARBIER, Président du département de l’Isère
Hervé GAYMARD, Président du département de Savoie
Christian MONTEIL, Président du département de la Haute-Savoie
Jean-Luc BOCH, Président de l’association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM).
Alexandre MAULIN, Président de Domaine Skiable de France (DSF)
Eric BRECHE, Président du syndicat national des moniteurs du ski français (SNMSF)
Christian JACQUIER, Président du syndicat national des guides de haute montagne (SNGM)