La réaction du parti socialiste aux résultats électoraux dans la Loire

Réaction de La Fédération de la Loire du Parti Socialiste suite au premier tour des élections municipales

Le Parti Socialiste de la Loire remercie tous les citoyen.ne.s-bénévoles qui ont pris le temps de tenir des bureaux de vote et ainsi faire vivre la démocratie dans un contexte difficile. En effet, les craintes légitimes que suscite l’épidémie de COVID-19 et l’abstention record auront été un élément majeur de ce scrutin sur l’ensemble du territoire.

Dans la Loire, les communes actuellement dirigées par des maires socialistes le resteront. Il s’agit d’un beau et fort message de soutien aux équipes municipales sortantes de la part des électeurs, qui saluent le bilan et reconnaissent le travail de proximité et l’engagement de leurs élu.e.s au quotidien à leurs côtés. Nous sommes fiers de ces élu.e.s qui démontrent chaque jour qu’il est possible de faire vivre une commune en conjuguant justice sociale, solidarité et transition écologique, en étant à l’écoute des préoccupations quotidiennes de nos concitoyen.ne.s.

– A Saint-Étienne, la deuxième place de liste Saint-Étienne Demain conduite par Pierrick COURBON, en ballottage face au Vice-Président des Républicains, illustre le fait que le rassemblement de la gauche de transformation sociale et écologique autour de propositions fortes comme la gratuité des transports en commun est la seule option possible pour envisager l’alternative à la droite conservatrice et libérale. Aussi, le Parti Socialiste de la Loire appelle à une
large union de la gauche et des écologistes afin d’incarner et d’amplifier l’espoir de changement qui
s’est constitué autour de cette dynamique sociale écologique et citoyenne.

– A Rive-de-Gier, nous saluons le score de la liste conduite par Vincent BONY et lui apportons tout notre soutien. Si ces deux dernières villes basculent dans le giron de la gauche, avec les victoires acquises hier soir de nos partenaires communistes et divers gauche, la Métropole Stéphanoise pourrait changer de majorité et enfin prendre le chemin de la transition sociale, écologique et démocratique avec la mise en place de la gratuité des transports en commun par exemple.

– A Firminy, nous confirmons notre soutien à la liste d’union de la gauche menée par Anne-Sophie PUTOT qui a réussi à se maintenir en terminant devant la liste En Marche. Les ex-socialistes qui ont figuré sur la liste En Marche et qui soutiennent aujourd’hui le candidat Les Républicains seront naturellement exclus de notre famille politique.

Le Parti Socialiste de la Loire remercie tous les candidats socialistes défaits au premier tour mais qui assureront une représentation de la gauche dans leur commune. Ils porteront la parole de nos concitoyen.ne.s dans les conseils municipaux lorsqu’il s’agira de veiller au respect des valeurs fondamentales de solidarité, de laïcité et à la défense de nos services publics et de notre planète.

Ce scrutin aura été marqué par un effacement des deux forces que d’aucuns présentaient comme le nouveau clivage, LREM et le Rassemblement National dont il faut saluer la quasi-disparition, signe que, face aux difficultés, les Ligériens ont choisi la voie de la solidarité plutôt que le repli sur soi et le rejet.

Il s’agit d’un désaveu cinglant pour ce Gouvernement hors-sol qui ne cesse de démontrer à quel point il est éloigné des réalités de notre territoire et qui devra expliquer comment il peut prétendre gouverner sans élu.e.s de terrain. En faisant sortir LREM des écrans radars les électeurs ont sanctionné l’incompétence et l’arrogance de la petite caste qui s’entête, isolée, à vouloir détruire notre modèle social et fracturer notre société.

Le parti présidentiel, dont le rejet est tellement massif qu’il n’obtient pas un seul élu dans la Loire, ne peut que se remettre en question et doit absolument prendre en compte le message des Français qui souhaitent, plus que jamais dans la situation actuelle, plus de justice sociale, de services publics et d’écologie.

Dans l’immédiat, la préoccupation la plus importante est celle de la santé de nos concitoyen.ne.s et seule la situation sanitaire doit guider nos décisions. Les experts scientifiques ont d’ores et déjà fait part des risques encourus et nos services de santé sont au bord de la saturation. Il s’agit maintenant pour le pouvoir politique de prendre les décisions qui s’imposent et de ne plus avancer pas à pas.

Il devient urgent d’annoncer le confinement.
Dans ce contexte, organiser le second tour des élections municipales serait irresponsable et bien que cela nous pèse, il n’existe pas d’autre solution que de le différer.
S’agissant du premier tour, les résultats doivent être validés et sanctuarisés. Au-delà de la question électorale, c’est la crédibilité de la parole publique et de l’État qui est en jeu. On ne déplace pas les Français en pleine crise sanitaire pour leur expliquer ensuite qu’il s’agissait d’une simple répétition.

Le Parti Socialiste de Loire appelle chacun.e à la responsabilité et apporte tout son soutien à l’ensemble des élu.e.s locaux et des services publics et de santé qui déploient toute leur énergie pour endiguer cette crise.

Johann CESA
Premier Fédéral PS Loire

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *