La radio associative du Pilat, Radio d’ici saccagée et du matériel de diffusion détruit

Les Brèves de Pat 11/05/2020

Covid 19 Point quotidien.
En ce premier jour de déconfinement, la Loire compte 202 décès mais la mortalité ligérienne est nettement supérieure à la moyenne régionale. Le département compte 342 patients hospitalisés et 683 guérisons.

Une radio vandalisée
Dans la commune de Saint-Julien-Molin-Molette, la radio associative du Pilat, Radio d’ici a été victime de vandalisme au cours du week-end. Le local a été saccagé et du matériel de diffusion détruit. Des croix gammées ont été dessinées sur les murs.

Selon le procureur, l’agression pourrait être le fait de suprémacistes blancs. L’association, victime d’un préjudice de plusieurs milliers d’euros, compte rapidement émettre sur le net.

Espace naturel.
La récente mise à 2X2 voies de la RN 82 entre Neulise et Balbigny a fait l’objet d’un suivi environnemental par les  de l’Etat avec le concours de plusieurs associations environnementalistes..

A cet effet, des réunions de concertation se sont régulièrement tenues à Saint-Marcel-de-Félines. Il a été plus particulièrement question du bon comportement de la zone humide des Violons. Cette zone pourrait même être classée ENS, espace naturel sensible, par le Département de la Loire. La qualité des eaux n'a pas été altérée par le chantier routier.

Démocratie participative.
Le sénateur LR de la Loire, Bernard Bonne, souhaite le maintien des conseils de surveillance, qui représentent « la société civile » dans les petites intercommunalités. En effet, le gouvernement envisage ne plus les rendre obligatoires dans les intercommunalités de moins de 50 000 habitants.

Ces structures de conseil sont assurées par des bénévoles associatifs, professionnels.

Plexiglas de protection.
Sur proposition du groupe communiste, le président de la région AURA, Laurent Wauquiez a accepté de financer la pose de vitres en plexiglas de protection dans las pharmacies de la région. L’installation d’un tel dispositif est même élargie à l’ensemble des commerces du territoire. Cette aide de 500 euros peut concerner 26 000 petites entreprises commerciales d’Auvergne Rhône-Alpes.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *