Partager cet article :

La pédocratie à la française.

Jacques Thomet. Editions Fabert.

A travers ce néologisme, l’auteur retrace en un peu plus de 150 pages l’histoire contemporaine de la pédophilie et de l’omerta scandaleuse dont elle a été l’objet durant plusieurs décennies pour le plus grand désarroi des victimes et de leurs proches. C’est tout récemment après la parution d’un livre sur l’affaire Duhamel que les choses ont un peu commencé à bouger et les langues à se délier.

Dans les années 70 à 80, la pédophilie était assumée par de célèbres écrivains et des hommes politiques essentiellement issus de la gauche de 68 comme Jack Lang et Daniel Conh Bendit. Ceux-ci n’hésitent pas à signer en compagnie d’écrivains comme Sartre et Beauvoir de honteuses tribunes vantant le viol de mineurs.

Mais, les complicités ne concernent pas seulement la classe politique mais une partie du monde littéraire et judiciaire, du journalisme « progressiste » et de l’Eglise. Dans un long texte très documenté, l’auteur évoque la sinistre affaire d’Outreau. En plus d’une préface et d’une postface, le livre comprend des annexes glaçantes sur des messes noires avec viols et assassinats rituels d’enfants dont les assassins coulent des retraites tranquilles..

Glaçant mais indispensable et courageux.