La liste le temps de l’écologie s’inquiète devant la situation préoccupante de l’université

Devant la situation préoccupante de l’université suite aux dernières évolutions du dossier, la liste le temps de l’écologie souligne l’importance capitale de ce dossier pour notre métropole.

Dès mon élection, comme Maire de Saint-Étienne, je prendrais rendez-vous avec la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche et le Président de la République pour échanger avec eux sur la situation du pôle universitaire et de recherche stéphanois. Je défendrais la spécificité de la situation stéphanoise dans le but de conserver nos pouvoirs universitaires tout en participant à un projet ambitieux avec les universités et écoles lyonnaises.


Pour une meilleure information de tous les acteurs et de co-construction du projet d’enseignement supérieur et de recherche, je créerais une commission extra-municipale associant universitaires, étudiants, personnels, milieux économiques, syndicats de salariés pour définir une nouvelle stratégie et de nouvelles propositions au service de notre Métropole et de notre département. Je proposerais la présidence de cette commission à Maurice Vincent, ancien président de l’Université stéphanoise.

Evidemment la Métropole stéphanoise et le Département seront pleinement associés à cette démarche.

Olivier Longeon, tête de la liste Le temps de l’écologie

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *