La guerre des masques entre collectivités a illustré la nécessité d’une réforme allant vers la simplification.

Le Rendez-vous de Pat Françon du 15/06/2020

***vous êtes nombreux a réagir sur les réseaux (en ne lisant que trop souvent simplement le titre) et cela est nécessaire dans une démocratie saine…vous pouvez réagir en envoyant vous même vos articles à gillescharlesinfos@gmail.com***

Génération Terrain.
C’est le nom du mouvement politique créé par Karl Olive, maire de Poissy et professionnel de la communication. Dans notre région, Génération Terrain est représenté par Eric Berlivet, maire de Roche-la-Molière et vice-président de Saint-Etienne Métropole.

Quelques heures avant le discours du président de la République, les deux hommes ont plaidé pour un retour des territoires, un thème abordé par Emmanuel Macron. Ces deux élus demandent que l’Etat accorde plus
de prérogatives aux territoires et donnent l’exemple des communes qui ont innové en plein confinement. Ils demandent aussi une simplification du 1000 feuilles français en revenant à l’idée de Nicolas Sarkozy d’élire des conseillers territoriaux cumulant les fonctions de conseillers départementaux et de conseillers régionaux.
La guerre des masques entre collectivités a illustré la nécessité d’une réforme allant vers la simplification.

Promotions dans le bâtiment.
Patron d’une belle entreprise de métallerie dans le Montbrisonnais, Jacques Blanchet est aussi conseiller régional. Le chef d’entreprise en métallerie suit les questions d’apprentissage. Il a aussi présidé la fédération de la Loire du bâtiment avant d’occuper des fonctions à la fédération régionale.

Il vient d’être nommé trésorier de la fédération nationale du BTP, un des plus importants syndicats patronaux de notre pays.. Quant à Roland Lonjon, il fut durant douze ans secrétaire général de la fédération du bâtiment de la Loire après avoir occupé un poste identique en Haute-Loire.

En mars, il a été élu au conseil municipal du Puy-en-Velay et il attend un poste à la communauté d’agglomération. Médiateur, il intervient fréquemment dans la Loire et vient de lancer son site internet www.oxillamediation.fr

Participation.
Selon un sondage IFOP réalisé du 9 au 12 juin et publié par un site et par l’hebdomadaire Le Point, il faut s’attendre à une forte abstention pour le second tour des municipales du 28 juin prochain. Selon cette source, l’abstention serait de 62%, soit un bond par rapport au premier tour du 15 mars où le taux d’abstention fut de 41,8%.
Interrogés sur les motivations de leur abstention, les sondés invoquent des motifs personnels mais aussi la peur de la contamination.Quant aux motivations de ceux qui se rendront aux urnes, elles portent sur la sécurité et l’entretien de la ville. Une situation qui correspond bien au paysage stéphanois.

Covid 19. Le point quotidien.
Dans la Loire, le nombre de décès reste stable à 244. Neuf personnes sont en réanimation et on dénombre 929 guérisons.

Partager cet article :

One thought on “La guerre des masques entre collectivités a illustré la nécessité d’une réforme allant vers la simplification.

  1. Pour ma part, je n’ai pas vu les bienfaits de la décentralisation…. A quoi sert le conseil régional?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *