La grève des déchets se radicalise à Saint-Etienne Métropole

Brigitte Bourguignon est ministre déléguée à la santé en charge des personnes âgées. En novembre dernier, elle avait donné son parrainage à l’édition 2021 du colloque national Défi Autonomie de Saint-Etienne.
La question de l’autonomie des personnes âgées n’a pas pu être traitée lors de ce quinquennat. A l’invitation du délégué départemental de la majorité présidentielle, David Kauffer, la représentante du gouvernement animera, ce soir à l’hippodrome de Saint-Galmier, salle Varenne, une réunion publique sur le thème « santé et dépendance ».
Quelle avancée pour l’autonomie ? »La ministre sera assistée du député-médecin, Julien Borowczyk, vice-président de la commission des affaires sociales et médicales de l’assemblée nationale.

La grève des déchets se radicalise à Saint-Etienne Métropole.
Déjà trois jours de grève des éboueurs stéphanois à l’appel du syndicat modéré UNSA et Saint-Etienne commence à ressembler à Marseille si on en croit les conversations dans les cafés du centre ville. En attendant, la grève s’ étend à plusieurs communes de la couronne et de la vallée de l’Ondaine. Les grévistes, qui ont installé des piquets de grève, réclament des augmentations salariales. Dans un passé assez récent, ils avaient tenu dix jours de grève et semblaient toujours aussi déterminés. Les grévistes réclament aussi une prime Covid de 1000 euros et un changement de tuyau d’échappement de leurs camions qui gèneraient la respiration des agents. Des négociations sont en cours avec François Driol, vice-président aux déchets de la Métropole.

L’imam de Saint-Chamond assigné à résidence.
L’imam comorien d ela grande mosquée de Saint-Chamond est assigné à résidence jusqu’au 6 avril, date d’une nouvelle convocation de l’Office français de l’immigration et de l’intégration en vue de la programmation de son retour aux Comores avec sa famille. Ce religieux est suspendu depuis juillet 2021 à la suite d’un prêche jugé sexiste par la préfète de la Loire.

Ce sermon avait aussi été dénoncé par Isabelle Surply, conseillère régionale et municipale ex RN. Le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin avait ensuite déclenché une procédure devant le tribunal administratif de Lyon qui a acté le non renouvellement de la carte de séjour du religieux. L’imam reste soutenu par la Ligue des droits de l’homme et par le conseil départemental du culte musulman. Une nouvelle grande mosquée est en cours de finition à l’entrée de ville.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com